Home / couple / L’écart d’âge, pas toujours un handicap
Écart d'age dans le couple
Écart d'age dans le couple

L’écart d’âge, pas toujours un handicap

La différence d’âge importante entre deux conjoints est vécue différemment selon les couples. Si pour certains, la relation se fragilise au fil des années, pour d’autres elle se fortifie.

Dans le couple, la femme est généralement la cadette avec une petite différence d’âge. Mais ceci est loin d’être une règle. Nombreuses sont les personnes qui choisissent de poursuivre leur vie avec quelqu’un de plus âgé d’une, deux ou trois dizaines d’années. En effet, la différence d’âge n’est pas un problème à partir du moment où les deux êtres qui décident de s’unir s’aiment, se respectent et acceptent chacun la différence de l’autre.

Pourquoi ce choix ?
En ce qui concerne les jeunes femmes qui aiment des hommes plus âgés, celles-ci ont généralement tendance à rechercher inconsciemment l’image d’un père. Elles ont besoin de se sentir protégées et sécurisées. Mais elles affirment également s’ennuyer ferme avec les hommes de leur âge. Elles trouvent auprès de leur conjoint une expérience de la vie, une maturité, une ouverture d’esprit, et parfois une stimulation intellectuelle, qui font défaut aux hommes de leur génération. De son côté, l’homme qui fait le choix de s’unir à une femme plus jeune est souvent, lui aussi, en quête de réassurance sur son pouvoir de séduction. D’autre part, l’énergie et la jeunesse de son épouse peuvent également le motiver, l’aider à faire des projets, à construire des choses…
En ce qui concerne les couples où les femmes sont plus âgées, celles-ci font ce choix, généralement, parce qu’elles préfèrent les hommes jeunes qui sont plus disponibles, moins absorbés par leur travail, plus énergiques que les hommes de leur âge. Quant à ces hommes, ils sont attirés par des femmes professionnellement, socialement et physiquement épanouies. Mais ce type de relation peut facilement glisser vers une relation mère-fils. La femme dans ce cas-là le protège comme une mère et lui il la rassure en lui donnant le sentiment d’être plus jeune. Si le jeune homme ne parvient pas à évoluer, à prendre sa vie en main et recherche effectivement une mère de substitution, la femme pourra se lasser de ce rôle. En revanche, si elle essaye de l’enfermer dans une vie trop normée, il finira par se sentir étouffer.

Le regard de l’autre
Même si le couple est en parfaite harmonie, si la différence d’âge se voit, le regard des autres peut devenir difficile à surmonter. Certains remarques et jugements aussi risquent de blesser les conjoints.
Du coup, une relation avec une différence d’âge peut être compliquée à assumer socialement, surtout lorsqu’il s’agit des membres de la famille. Il est parfois très difficile de faire face à l’incompréhension, voire au regard hostile, de ses proches. Au-delà du choc générationnel, les parents seront aussi inquiets, ils voudront savoir s’ils auront des petits-enfants par exemple, si leur enfant sera heureux… Pour réussir une telle relation, il faut donc être capable d’affronter les nombreuses remarques de l’entourage. Il faut afficher l’image d’un couple sincère et solide.

Dr Khalid El Alj, psychiatre, psychanalyste

«Les passions qui lient les humains n’obéissent à aucune rationalité»

Tout d’abord, il faut rappeler qu’à la source de cette culture, le Prophète a eu pour première femme Khadija, qui était plus âgée que lui et qui lui a demandé elle-même sa main en mariage. Par contre, Aicha a été mineure et il a attendu qu’elle murisse… Il faudrait voir en ceci, non seulement que cette question d’âge n’est qu’une sorte d’acquis, mais surtout que ce n’est que ce qui s’offre à voir, un cliché. Les passions qui lient les humains n’obéissent à aucune rationalité. Elles n’ont rien à voir avec les conformités de l’âge, de la couleur, de l’habit… Le sens est ailleurs… Ceci dit, le phénomène existe, des femmes tombent amoureuses d’hommes beaucoup plus âgés, d’autres agréent des jeunots. Paradoxalement, la sociologie rapporte de nos temps beaucoup d’échecs de relations maritales… et statistiquement, vous ne pouvez pas soutenir la fréquence des divorces dus à la différence d’âge. Cette même sociologie nous rapporte que les mutations sociales et économiques contraignent au célibat sinon à des mariages à des âges tardifs… Pourquoi des petites filles viennent-elles nous dire entre les lignes qu’elles sont amoureuses de leur papa et qu’elles voient leur maman comme des rivales ?! Pourquoi certaines d’entre elles viendraient-elles se plaindre après, lorsqu’elles ont dit «oui» à un homme plus âgé ?

Est-ce pour insinuer qu’il devrait reconnaître qu’il lui manque quelque chose qu’elles sont venues compléter ou pour mettre en exergue le fantasme mythique : «Un enfant est battu» ? Les vicissitudes œdipiennes font partie d’une société normale, mais beaucoup de couples vivent pleinement leur bonheur sans trouver nul intérêt à mettre cette question d’âge au-devant de la scène. En somme, la grande différence d’âge peut parfois constituer un problème lorsque les tenants de la relation sont viciés pas des difficultés œdipiennes, ce qui n’est heureusement pas la règle. Une fille qui trouve auprès d’un homme plus âgé le confort affectif de son origine, a admis le vers dans la pomme lorsqu’elle a dit «oui». Ce n’est pas le cas de tout le monde. Ce qui corrobore cette interprétation est que la majorité des femmes qui rapportent cette sorte de souffrance ne quittent jamais leurs maris. Elles ont le droit d’affirmer qu’elles ont commis une erreur et voir par où la corriger. Elles devraient s’interroger sur les motivations qui les retiennent de franchir le pas…
Non pas qu’elles devraient être des adeptes des séparations, mais de prendre leur part de responsabilité dans ce qui leur arrive.

Témoignages…

«Mon futur époux est plus jeune que moi»

«J’ai six ans de plus que mon fiancé. Notre relation dure depuis huit mois et tout se passe merveilleusement bien pour le moment. Physiquement, il fait plus vieux que son âge et moi plus jeune, du coup les gens ne se rendent pas beaucoup compte de cette différence d’âge. Nous nous entendons très bien et nous sommes complémentaires même si au début j’avais beaucoup hésité avant d’accepter de sortir avec lui du fait de notre différence d’âge. Aujourd’hui, j’ai complètement oublié ce détail. Nous nous aimons beaucoup. Notre histoire est tout simplement magnifique. Je suis convaincue que c’est la personne avec qui je veux continuer ma vie et lui aussi d’ailleurs. Notre entourage est au courant de notre différence d’âge que nous assumons parfaitement. C’est pourquoi nous avons décidé de nous unir officiellement très prochainement. J’espère qu’après le mariage rien ne changera et qu’au fil des années, nous nous rapprocherons davantage et non le contraire».

Naima, 30 ans


«J’ai peur qu’elle me quitte»

«J’ai rencontré ma femme, il y a trois ans, à la faculté. C’était l’une de mes étudiantes les plus brillantes. J’ai eu le coup de foudre pour elle depuis le premier jour où je l’ai vue. Bien que la différence d’âge entre nous soit importante (22 ans d’écart), j’ai pris mon courage à deux mains, je lui ai avoué mes sentiments et demandé sa main en mariage. Elle a accepté et aujourd’hui, nous formons un couple très heureux et nous sommes parents d’une petite fille adorable. Mais même si nous nous entendons très bien, le regard des autres ne nous épargne pas. Son entourage lui rappelle souvent notre différence d’âge. Je ne peux pas m’empêcher de penser au pire. Elle est bien plus jeune que moi. Il se peut qu’un jour, elle me trouve trop vieux pour elle et qu’elle décide de me quitter ou qu’elle me trompe. Même si j’ai confiance en elle, j’aurai toujours cette angoisse. C’est plus fort que moi».

Mustapha, 45 ans

«Il est trop vieux pour moi»

«Je suis marié à un homme qui est plus âgé que moi de vingt ans. Il est très gentil, agréable, attentionné… Je l’aime beaucoup et tout va bien entre nous. Malheureusement, parfois, je m’ennuie en sa compagnie. Il est très calme, très sage, contrairement à moi. Souvent, il me donne l’impression qu’il est mon père. Nous sommes rarement sur la même longueur d’onde. Moi, j’aime sortir, m’éclater… pour changer d’air et casser la routine, mais lui, il préfère passer son temps à la maison. Il y a aussi un autre problème. En ce qui me concerne, c’est le premier homme de vie, mais lui, il est veuf et a deux enfants de 20 et 22 ans. Du coup, il se trouve trop vieux pour avoir un enfant… Au début, je n’accordais pas beaucoup d’importance à cette histoire, mais plus le temps passe, plus j’ai envie d’avoir un enfant. Je me vois vieillir et j’ai peur de lui en vouloir après».

Jihane, 32 ans


Les enfants, un sujet à problèmes
Parmi les obstacles à l’harmonie des couples à différence d’âge, il y a la présence d’enfants. A fortiori, s’ils sont adultes (il arrive même qu’ils aient le même âge que le conjoint ou la conjointe de leur père ou de leur mère), ils peuvent se montrer très réticents à accepter la nouvelle moitié de leur parent. Au-delà des problèmes que peut constituer une famille recomposée, la question des enfants propres au nouveau couple peut être un facteur d’éloignement. Il faut absolument en discuter et s’assurer que le désir d’avoir des enfants est commun. Quand le partenaire plus âgé a déjà des enfants, il peut accepter d’en avoir un ou plusieurs autres pour faire plaisir, plus que par réelle envie. Le couple peut s’en trouver affecté, car chacun ne le vivra pas de la même manière.

Source: Le Matin

About Rédaction

Check Also

L’infidélité, comment la surmonter ?

Les écarts d’un homme sont souvent mal vécus par une femme qui rêve de fidélité …