Home / Portrait / Rosa Parks, la femme qui n’a pas cédé sa place

Rosa Parks, la femme qui n’a pas cédé sa place

Rosa Parks est une figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis, engagée notamment aux côtés de Martin Luther King. Elle passera à l’histoire le 1er décembre 1955, en refusant de céder sa place à un passager blanc dans un autobus, geste qui lui vaut d’être arrêtée. Son refus symbolique déclenchera un mouvement d’ampleur pour l’égalité raciale, avec à sa tête le jeune Martin Luther King. Les protestations et le boycott contre la compagnie de bus durera 381 jours. Le 13 novembre 1956, la Cour suprême déclare les lois ségrégationnistes dans les bus anticonstitutionnelles, une première victoire dans ce long combat

Suivant son décès, les premières places des bus de Montgomery sont recouvertes d’une photographie de Rosa Parks entourée d’un ruban noir portant l’inscription suivante :

« La société de bus RTA rend hommage à la femme qui s’est tenue debout en restant assise. »

About Rédaction

Check Also

Rosalind E. Franklin, une contribution majeure aux rayons X

Rosalind Elsie Franklin, est une microbiologiste britannique qui a participé de manière déterminante à la …