Page Nav

HIDE

Pages

Nelly NOAH

  Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités  Bonjour. Je m’appelle Nelly NOAH , résiden...

 

Nelly NOAH

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités 

Bonjour. Je m’appelle Nelly NOAH, résidente au Maroc et de nationalité Camerounaise, actuellement en deuxième année de thèse au sein de la Faculté des Sciences et Techniques de Mohammedia, Université Hassan 2 Casablanca.  

Après obtention d’une licence en Géologie en Option Géo ressources (au sein de l’Université IBN Tofail), j’ai obtenu un Master en Sciences et Techniques en Prospection et Valorisation des Ressources Minérales (Université Hassan 1er de Settat).  Après obtention de mon Master, j’ai complètement changé de domaine, en passant de la géologie à la chimie. 

En effet, j’ai choisi de faire une thèse, en me spécialisant en chimie des matériaux, justement pour mieux m’imprégner des différentes méthodes de valorisation des ressources naturelles, constituant les 10% de mon background précédent. 

En dehors de ma vie estudiantine, j’ai également une vie associative dynamique. Cela se matérialise notamment par mes postes de responsabilités occupés dans le bureau national des Etudiants Camerounais au Maroc (Casam : Cameroonian student’s association in Morocco) : Chargé des ressources académiques, chargée de la communication, Chargée de la censure, Hôtesse évènementielle lors de la Journée Culturelle des Etudiants Camerounais au Maroc. 


- Et votre vie professionnelle  

En dehors de la thèse effectuée au sein de l’Université Hassan 2, j’occupe aussi le poste de Doctorant-Chercheur au sein de la Fondation MASCIR, une association à but non lucratif visant la promotion et le développement de pôles de recherche technologiques dans des domaines spécifiques comme les matériaux, les nanomatériaux, la biotechnologie, la microélectronique et les Sciences de la vie.

Je suis affiliée spécifiquement au pôle « Matériaux et Nanomatériaux » dans la cellule « VARENA » spécialisée dans la Valorisation des ressources Naturelles. 


 – Quels sont vos projets à venir ? 

Pour le moment, le plus important pour moi est d’obtenir ma thèse dans les délais que je me suis fixés. Il est important de savoir que la thèse, comme on me l’a dit dans mes débuts est comme un mariage. Il faut s’y donner à 100%, je dirais même à 200%, car ce n’est pas un long fleuve tranquille, surtout dans le domaine scientifique. Cela pour dire qu’une projection claire n’est pas assez évidente sur le coup et sur le moment. 

Par ailleurs, j’ai en projet de rentrer m’établir dans mon pays d’origine, afin d’y ouvrir un laboratoire de recherche spécialisé, qui pourra vendre des prestations de tout genre à des entreprises diverses, surtout à celles spécialisées dans le domaine agricole, qui est un domaine en pleine poupe au Cameroun, et faisant partie également de l’un des axes de ma thèse. 


- Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie 

Je dirais principalement que l’évènement qui a le plus changé ma vie a été le décès de ma mère survenu en 2020. Ne l’ayant pas revu après près de 05 ans de séparation et en instance de préparation de mon diplôme de Master, cela a été difficile à supporter pour moi. 

Par contre, c’est ce départ qui m’a poussé à aller de l’avant et à travailler encore plus dur pour atteindre mes objectifs, notamment celui d’obtenir une thèse. Car, dès son départ, j’ai voulu tout arrêter, tout abandonner. Mais par la suite, après avoir fait une introspection personnelle, en jaugeant le pour et le contre de ma décision, le pour a dominé : jeune, intelligente, dynamique et persévérante que j’ai toujours été, c’était donc là un challenge de plus à relever pour moi, challenge que j’espère d’ici quelques années, relever avec brio. 


- Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ? 

A mon humble avis, pour réussir, il faut allier trois éléments clés : Vision, moyens et méthodes. 

Avoir une vision permet de se centrer sur l’essentiel, d’avoir une feuille de route sur laquelle se baser, d’avoir des éléments pouvant témoigner de l’évolution, stagnation ou régression, et aussi de pouvoir identifier les besoins nécessaires pour une évolution effective. 

Au travers de la vision qui est l’élément de base de la réussite, il sera donc plus facile d’identifier les moyens et méthodes à mettre en jeu afin d’atteindre les objectifs fixés dès le départ, raison pour laquelle il est important d’avoir une vision assez claire de ce que l’on veut atteindre.  

Il est aussi important de pouvoir avoir une analyse quantitative et qualitative de ses objectifs, car les objectifs doivent être quantifiables et qualifiables, afin d’y parvenir en toute lucidité et objectivité. 

J’ajouterais également, comme on dit au Cameroun, « qu’il faut rester concentré ».  

Qu’est-ce-que cela signifie ? Rien n’est évident dans la vie, même avec une vision claire, moyens clairs et méthodes claires. Il peut y avoir des incidents qui pourront déstabiliser, mais il faut savoir garder le sang-froid, la tête haute, et prioriser ses objectifs au-delà de tout. 

– Votre avis sur le site ? 

C’est ma première fois de découvrir ce site et je suis subjuguée par la façon avec laquelle il valorise les qualités et potentialités de la gente féminine. C’est une dynamique à encourager. 


– Dernier mot ? 

Je dirais simplement qu’il est possible d’atteindre ce que l’on désire, de se démarquer de la meilleure des façons dans tous les domaines, de réaliser des choses qui nous semblent irréalisables : il suffit juste d’avoir les moyens de sa politique, se rassurer de sa vision, se mettre dans 90% tant que cela se peut, des conditions nécessaires à l’atteinte de ses objectifs, et surtout «  rester concentré ». 

Merci Beaucoup 



Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Janvier 2022