Olinga Alima Paule Carine Léonce

 

Olinga Alima Paule Carine Léonce

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Je suis Mlle Olinga Alima Paule Carine Léonce, de nationalité camerounaise, étudiante en première année Master, spécialité Droit des Affaires, au sein de l'université de Douala, (Cameroun).

Concernant mon parcours, il a toujours gravité autour du droit. En effet, après obtention de ma licence en Droit Privé au sein de la même université, j’ai souhaité en année de Master me spécialiser et approfondir encore plus mes connaissances en Droit. Cela ne s’est pas décidé du jour au lendemain.

Pour la petite histoire, depuis la tendre enfance, j’ai toujours eu un faible pour les métiers ayant trait à la justice, car, le monde dans lequel nous vivons est taché de beaucoup d’injustices, sociales surtout.

L’environnement dans lequel j’ai grandi a aussi été d’une influence dans mon choix, parce que j’ai vécu près de personnes (de mon voisinage) qui exerçaient fréquemment des violences sur leurs conjoint (es).

Pour toute personne, particulièrement pour moi, il était impossible de ne pas s’en insurger, et donc j’ai décidé de faire le droit pour contribuer à l’abolition de toutes formes d'injustice exercée sur qui que ce soit, étant donné que nous sommes tous égaux sur le plan religieux devant Dieu et sur le plan juridique de la déclaration universelle de droits de l'homme et du citoyen de 1789.


- Et votre vie professionnelle 

Pour le moment, je suis encore en quête de travail.

Vous savez, il y a un constat criard et malheureux :  la diplomation ne garantit en rien l’assurance de trouver un travail immédiatement. Donc, disons que je vis encore les réalités du terrain, allant de cabinets en cabinets, passant des entretiens çà et là, espérant être prise dans une bonne firme.


– Quels sont vos projets à venir ?

J’ai plusieurs projets en vue. Le projet à court terme qui m’est assez prioritaire actuellement est celui de travailler en tant que juriste d’entreprise.

En ce qui concerne le long terme, j’aimerais beaucoup mettre sur pied une association visant à promouvoir l'égalité des Hommes en société et, entre autres, m’investir dans le domaine de l’immobilier, domaine en plein essor, surtout dans les pays subsahariens.


- Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

L’un des moments qui a le plus marqué ma vie est la perte brusque de mon grand-père maternel. J’en ai été particulièrement chamboulée car il jouait à la fois le rôle d’un père, d’un ami, d’une amie et d’un frère. Plus qu'un grand père, je pourrais dire, sans risque de tomber dans une hyperbole, qu’il m’a tout appris, surtout, le sens de la responsabilité et l’amour du prochain. Il a été le tremplin sur lequel j’ai pu me déployer dans l’affrontement des vicissitudes de la vie, changeant carrément ma façon de l’appréhender, elle, mais aussi les situations qui font son apanage. Je suis devenue une Femme avec grand F grâce à lui.


– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

À toutes les femmes qui veulent réussir je dirais, dans un premier temps, de croire en elles. Je leur dirais ensuite d’allier cette confiance en leurs potentialités aux moyens pour parvenir à ce à quoi elles aspirent et enfin d’associer à ces deux paramètres beaucoup de persévérance.

Croire en soi, en ses projets nous donne une certaine confiance et nous permet de rester focus sur les objectifs que nous nous sommes fixés dès le départ.

Se donner les moyens ici c’est mettre tout en œuvre, réunir tout ce qui est nécessaire pour la réalisation d’un projet.

En abondant dans ce sens, je dirais que la persévérance est la maîtresse de la réussite, car la vie n'étant pas toujours un long fleuve tranquille, les obstacles on les rencontre tous les jours. Il faut donc faire preuve de  patience et d'endurance, «  semer pour plus tard récolter ».

– Votre avis sur le site ?

Sincèrement c’est la première fois que je consulte ce site. Je ne le connaissais pas vraiment.

Sinon j’apprécie le fait qu’il prenne ce genre d’initiative car, cela éveille les consciences et milite pour la cause de l’insertion de la femme de toute origine dans la société, avec la mise en exergue de ses potentialités.


– Dernier mot ?

Croyez-en vous ! N’abandonnez pas vos rêves ! Ne les troquez pas contre quoi que ce soit ! Ne vous lassez pas de travailler sans cesse et mettez toujours Dieu au centre de tout ce que vous entreprenez ! C’est grâce à lui que nous sommes ce que nous sommes aujourd'hui et c’est lui notre premier soutien.


Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Janvier 2022

buttons=(Accept !) days=(20)

Our website uses cookies to enhance your experience. Learn More
Accept !
To Top