Close

Houda LAZRAQ

Houda LAZRAQ

Houda LAZRAQ

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Houda LAZRAQ, maman épanouie d’un garçon de 9 ans, j’essaie de Concilier mon métier et ma vie de famille et c’est tout à fait possible, à partir du moment où l’on est au clair avec soi-même, avec son employeur… et avec ses enfants.

J’aime voyager, découvrir d’autres cultures, rencontrer de nouvelles personnes et faire du sport.

– Et votre vie professionnelle

Actuellement Senior Director dans une multinationale IT, je me déplace entre Abidjan, Dubaï et Casablanca. Je suis très fière de mon parcours, de l’expérience incroyable et riche que j’ai acquise et des rencontres formidables que je fais chaque jour. J’apprécie beaucoup la flexibilité de mon travail du moment où les résultats sont visibles.

– Et pourquoi ce secteur d’activité

C’est là où je me retrouve, un secteur à majorité masculin, j’ai bien fait ma place et je ne compte pas changer.

– Quels sont vos projets à venir ?

Continuer à évoluer, apprendre et découvrir de nouvelles choses. Être plus disponible pour mon entourage proche et devenir patron de ma boite.

– Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

  • Naissance de mon fils
  • Changement de Pays de résidence
  • Covid

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Avoir confiance en soi ! Ne pas avoir peur de concilier entre vie pro et perso. Rester humble et authentique. Assumer toutes les prises de risque si vous y croyez. Il n y a pas d’échec on apprend toujours… Garder l’humain en vous.

– Votre avis sur la situation de la femme

Étant en Afrique, Aujourd’hui, la femme africaine impose du respect. Son courage, son endurance, sa capacité d’adaptation en font un être exceptionnel. Qui pourrait dire que la femme africaine n’est pas la femme la plus occupée (à la maison et au travail) ? Pourtant, elle a su prendre le train en marche et s’inscrire dans les questions sociales, politiques, économiques de son pays…

La femme n’a plus de limites que celles qui sont indépendantes de sa volonté. Même dans les sociétés les plus reculées, la femme apparait être un moteur de changement à travers ses activités génératrices de ressources.

Ce revirement est lié à généralisation du droit à l’éducation. Plus les femmes ont accès à une bonne éducation et plus elles sont conscientes de leurs droits.

– Votre avis sur le site ?

Très bonne initiative ! Bravo

– Dernier mot ?

J’espère pouvoir apporter quelque chose aux autres femmes, Le succès, c’est vous aimer vous-mêmes, c’est aimer ce que vous faites, et c’est aimer comment vous le faites.

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Mars 2022

scroll to top