Portraits

Madeleine Parent

Madeleine Parent (1918–2012)

Syndicaliste et activiste sociale. Madeleine Parent fut reconnue tard dans sa vie pour son activisme infatigable auprès des travailleurs, des femmes et des minorités.

Mais dans sa jeunesse, elle était qualifiée de femme dangereuse et de traîtresse « séditieuse ». Dans les années 1940, Madeleine Parent organise en syndicat les travailleurs des grandes usines de textiles du Québec.

Elle sera accusée, et plus tard acquittée, de conspiration séditieuse. Des années 1950 à 1970, elle dirige le Syndicat canadien des travailleurs du textile et de la chimie et déclenche de grandes luttes historiques pour les droits des travailleurs.

Vers la fin des années 1980, Madeleine Parent continue de s’exprimer sur un vaste éventail d’enjeux de justice sociale. Ses idées radicales et de gauche définissent non seulement son personnage, mais également l’héritage qu’elle laissera à la société canadienne.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page