Close

Patricia DAKOURI

Patricia DAKOURI

Patricia DAKOURI

 

– Bonjour, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Bonjour, je me présente Patricia DAKOURI ,je suis une femme ivoirienne de 37 ans, célibataire ,juriste de formation spécialité Droit des affaires, diplômée d’ International Air Transport Association IATA/UFTAA  ,une organisation commerciale internationale de sociétés de transport aérien et diplômée également en Business Management de SCInstitute, International Education Center of Excellence, une institution Nord-Américaine depuis 2014. Patricia dès l’âge de 11 ans rêvait de devenir Diplomate. Mes parents, notamment ma mère peut en témoigner vu que j’ai perdu mon père quand j’étais en année de licence de droit en 2008. 

Pour moi il était impératif qu’après mon baccalauréat j’obtienne une bourse d’étude pour continuer mes études en relation internationale soit en France, soit au USA . Malgré ma bonne volonté, ma détermination et mon amour pour mes études avec pour leitmotiv “réussir ma vie”, mon rêve n’a pas pu se réaliser. Ce fut un coup très dure pour moi. 

En ce moment là j’étais très jeune, enthousiaste, passionnée des études avec une rage de réussir , cependant la chance n’était pas au rendez-vous. Je crois vraiment que tout aurait changer le coup de ma vie si j’avais réussi à franchir cette étape là qui était vraiment mon rêve. Cependant, je ne suis pas déçue, je bénis Dieu pour toutes ces expériences qui sont un vrai tremplin pour moi aujourd’hui . Comme quoi la vie n’est pas une voie linéaire, il y a bien des obstacles au devant de ceux qui veulent vraiment réussir . Il suffit d’avoir quand on est plus jeune un bon accompagnement et quand on est adulte une vision Spécifique Mesurable Atteignable Réaliste dans le Temps en prenant en compte son environnement , c’est le moteur . Je vous assure, une vision qui n’est pas SMART fait des visionnaires des rêveurs d’où des frustrés de la société si leur rêve ne devient pas une réalité. J’ai connu cela et je le dis pour ne pas que les erreurs d’autrui soient répétées et que l’on perdre du temps dans la marche sur la voie de son accomplissement.

 

– Et votre vie professionnelle

Aujourd’hui je suis manager d’équipe au sein d’un grand groupe international, leader européen de la relation client dans le monde et entre temps je suis fondatrice et Chief Executive Office de Hello’Kids qui découle du programme Bi-KidsLingue pour dire Bi(préfixe d’origine latin qui signifie 2) , Kids(enfants en anglais) et Lingue (du latin lingua qui veut dire langue) est un programme d’éducation d’aide à l’apprentissage de proximité de l’anglais pour la petite enfance  que j’ai développé en 2017 après mon expérience de coordinateur projet et french Tutor respectivement au Nigeria et en Turquie. Bi-Kidslingue est un projet unique et spécial . L’idée est d’initier les enfants âgés de 1 à 6 ans à l’apprentissage d’une nouvelle langue de la manière la plus simple et la plus naturelle possible, afin d’en faire des enfants bilingues très tôt. De plus, les parents sont également initiés à l’apprentissage de la nouvelle langue afin d’être le relais plus tard pour leurs enfants . C’est un programme de très grande facture, adapté et le meilleur pour nos enfants dès le berceau. Notre élan a été stoppé par la situation sanitaire qui imposait une suspension de nos activités. Par la grâce de Dieu, les choses reprendront très bientôt avec des objectifs SMART.

 

– Et pourquoi ce secteur d’activité

Alors par rapport au secteur d’activité, j’ai différents projets qui touche la plus tard des secteurs d’activités qui impactent soit la femme dans l’aspect entrepreneuriat, dans l’éducation et enfin dans le volet marketing mais précisément dans la valorisation des articles et produits made in Africa dans le monde .

 

– Quels sont vos projets à venir ? 

Il important de signifier que j’ai développé énormément d’idée dans le volet social , dans l’éducation, dans le domaine du marketing en ligne et enfin dans le domaine spirituel, un programme d’aide, d’accompagnement et d’engagement pour la femme chrétienne. je suis une femme de vision qui rêve de partager sa vision avec des personnes qui partagent la même vision qu’elle, prêtes à l’accompagner pour la réalisation ensemble de projets pouvant impacter positivement  la vie sociale des personnes, notamment le volet éducation de la petite enfance mais également mettre en place des actions significatives pouvant impacter positivement la jeunesse précisément la jeune femme africaine et accompagner celle qui veulent se démarquer positivement.

 

– Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie 

Wow ,deux choses particulièrement, la première lorsque de la croyance simple je suis passée à l’engagement ferme pour Dieu et la deuxième chose quand en 2016, j’ai pris l’avion pour la première fois . J’ai récité intérieurement une maxime religieuse très importante, permettez moi de paraphraser, TOUT EST POSSIBLE À CELUI (CELLE) QUI CROIT.

J’ai compris que le seul obstacle à l’accomplissement de l’HOMME c’est l’homme lui même. Pour dire, il n’y a pas d’obstacle à l’accomplissement de sa destinée à condition d’y croire soit même, de garder les yeux fixés sur l’objectif et de faire le mouvement de la marche vers la réalisation de ses projets . Il faut uniquement s’approprier la bonne méthode et ne pas perdre de vue son but, c’est cela l’objectif final . 

 

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Femme, nous avons longtemps aligné de grands mots sans actions véritable. Il est temps d’établir des objectifs clairs et de se donner les moyens de les réaliser. Personne ne fera à ta place ce que tu dois faire. Le premier manager de ta vie c’est toi même, ta volonté a vouloir t’accomplir et Dieu t’accompagnera toujours dans la mesure de garder tes valeurs et de vouloir réussir d’abord pour être utile à sa communauté, à la société et ensuite pour soi . Il faut faire la différence entre réussir sa vie et réussir dans la vie. La société nous impose des standards de réussite, cependant ne perd jamais de vue ta vision . On réussi pour servir les autres d’abord et ensuite pour soi . Ce n’est pas se disperser c’est juste l’ordre de priorité des personnes de destinées.

 

– Votre avis sur la situation de la femme en côte d’ivoire

J’ai deux messages, l’un à l’endroit de nos dirigeants et l’autre en faveur de la femme ivoirienne.

Mon pays la Côte d’Ivoire est passé par une situation politique très mouvementé et le tissu social reste tout de même fragile au delà des bonnes actions de nos dirigeants qui je crois doivent renforcer les actions en faveur de l’entrepreneuriat féminin. Beaucoup de choses sont faites, c’est à saluer mais nos gouvernants peuvent faire encore mieux je pense, surtout avec des actions plus orientées et précises en faveur de la jeunesse surtout féminin, les résultats seront alors plus efficients. 

La femme ivoirienne actuelle est entreprenante et essaye par tous les moyens de se frayer un chemin de réussite, c’est à saluer et à encourager . Pour celles qui mettent du temps à prendre le chemin de l’engagement ,de visualiser leurs objectifs et mettre en place des plans d’actions concrètes pour leur réalisation ,il est temps de vous fixer un timing et de vous imposer une discipline. Je profite de cette lucarne pour appeler à plus d’actions de la part des devancières qui sont des modèles de réussite pour accompagner les plus jeunes qui sont ambitieuses, qui veulent réussir et qui ont juste besoin d’accompagnement . Pas seulement en terme financier mais en terme de formation sur l’entrepreneuriat, le leadership féminin. Je salue également toutes les actions de la fondation Sephis qui fait énormément pour les jeunes femmes dans mon pays et l’ONG Bloom pour ses actions en faveur de l’autonomisation de la femme . Il est tout de même important de signifier une chose très importante, nous femmes ne sommes pas en guerre  et nous n’allons pas en bataille contre les hommes, ce sont nos époux, nos pères, nos frères, nos fils. Il est important de garder nos valeurs africaines et de donner à nos hommes la place de chef de famille. C’est un état d’esprit le leadership, non une affirmation d’égalité ou de supériorité à’ l’égard du genre masculin. La femme entrepreneur, leader, c’est également celle qui est entreprenante dans la vie sociale et économique ,qui prend soins de sa famille à la maison et qui rend son époux heureux. Attention à ne pas transgresser nos valeurs qui sont le socle d’une vie réussie.

 

– Votre avis sur le site ?

Wow félicitations à Aziz HARCHA et à toute votre équipe . Je salue cette belle initiative en faveur de la femme et votre vision pour donner l’opportunité aux femmes du monde de s’exprimer et de servir en même temps d’exemple pour les plus jeunes. Je suis disposée à vous accompagner autant de fois que vous aurez besoin de femmes engagées et qui ont la rage du travail bien fait.

 

– Dernier mot ?

Félicitation encore pour cette belle initiative et tout nos encouragements. Je veux tout simplement dire à une femme qui me lis en ce moment, garde les yeux fixés sur ton objectif, donne toi les moyens de les réaliser avec une méthode SMART et ne perd jamais de vue tes valeurs. 

Mon leitmotiv “Going forward, never back down “, toujours avancer et ne jamais reculer quelques soient les défis sur votre chemin. 

Merci infiniment pour cette lucarne. Que votre magazine devienne incontournable et un vrai modèle pour la femme en général et la jeune femme, la jeune fille en particulier.

Bon continuation à vous.

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Février 2022

scroll to top