Close

Soukayna Ikhiche

1- Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Je m’appelle Soukayna Ikhiche, je suis d’origine marocaine berbère, de nationalité maroco-italienne mais ayant grandi entre l’Italie et la France.

J’ai déménagé en Italie lorsque j’avais 3 ans avec ma mère pour rejoindre mon père puis nous avons déménagé en France à l’âge de mes 14 ans.

Je suis la première fille dans ma famille parmi 4, ainsi que la première à avoir suivi des études et obtenu un M2 en Commerce International à la faculté de Montpellier.

Lorsque nous sommes arrivés en France à l’âge de 14 ans, je ne parlais pas la langue et j’ai recommencé à zéro en apprenant à parler le français afin de pouvoir continuer mes études, ainsi qu’en reconstruisant un cercle d’amis puisque je ne connaissais personne.

Cette motivation à apprendre le français m’a poussée également à développer mon apprentissage de l’anglais et l’espagnol, que je maîtriserai couramment en l’espace de quelques années – tout en gardant la pratique de l’italien, de l’arabe (darija) ainsi que du berbère.

En France, j’ai pu obtenir mon brevet puis baccalauréat littéraire, et ensuite continuer mes études en double licence LEA en Italien-Anglais / Espagnol-Arabe Littéraire, puis en M1 Commerce International.

Ayant toujours aimé entreprendre, j’ai également suivi une formation d’étudiant-entrepreneur d’un an, m’ayant permis de travailler sur mon propre projet tout au long de mes études de Master et d’accompagner des entreprises à l’étranger en offrant des services de traduction, interprétariat et développement commercial.

Cela m’a permis en même temps que les études d’évoluer professionnellement et comprendre vers quoi je souhaitais me tourner plus tard – ainsi que de me construire un réseau. De plus, j’ai eu la possibilité de pouvoir effectuer un stage sur Londres en L3 qui m’a été extrêmement bénéfique dans le développement de mon réseau professionnel.

2- Et votre vie professionnelle

Lors de ma dernière année de M2, je décide de déménager à Berlin en Allemagne afin de suivre un semestre en Erasmus, malgré la pandémie covid-19. C’est à Berlin que je suis amenée à effectuer mon stage de fin d’études, mais grâce à mes compétences je décroche une offre de travail dans une entreprise tournée sur le monde de la fintech en tant que chargée d’affaires. Je termine mon dernier semestre d’études en travaillant à temps plein ainsi qu’en écrivant ma thèse de fin d’études en Allemagne.

Suite à la fin de ma thèse et aux premiers six mois de mon contrat, je suis approchée par une entreprise se spécialisant dans le secteur du e-commerce, domaine qui m’intéresse particulièrement – pour un poste de chargée de développement commercial. Je rejoins donc cette entreprise au mois de septembre, et je suis promue à un poste senior en 4 mois après avoir dépassé mon quota de 200% en quelques semaines. Je suis maintenant en charge de mon équipe ainsi que de former les nouveau membres en un lapse de 5 mois, j’acquiers des fortes compétences en leadership et management me permettant d’optimiser la performance de l’équipe et d’augmenter significativement le développement de l’entreprise sur plusieurs géographies, grâce à mes compétences commerciales et linguistiques.

Après les premiers 7 mois sur mon poste, je suis approchée par des grands leaders de la Tech tels que Google, Salesforce, Meta ainsi que Linkedin pour des postes commerciaux. Entretemps, je développe significativement un réseau sur Linkedin en construisant une communauté qui compte aujourd’hui +12,000 personnes et qui croit de façon constante.

Je constate l’importance du personal branding sur Linkedin, puis je décide d’accepter une offre de la part de Google pour un poste de Account Manager dans les HQ à Dublin, au mois de mai.

3- Et pourquoi ce secteur d’activité

J’ai toujours su que je voulais travailler dans le milieu de la vente en B2B, mais la Tech a été une opportunité qui est arrivée par surprise, et que j’ai ensuite appréciée.

Je m’épanoui dans ce secteur d’activité puisqu’il s’agit d’un domaine innovant et ou les choses changent rapidement, il faut faire constamment preuve de curiosité et envie d’apprendre.

De plus, il s’agit d’un milieu ou les femmes manquent, ce qui me permet de représenter un exemple pour plusieurs jeunes femmes souhaitant se lancer dans la Tech.

4– Quels sont vos projets à venir ?

À présent, de m’épanouir dans mon nouveau rôle auprès de Google ainsi que de continuer à développer ma communauté Linkedin afin d’inspirer d’autres personnes à se lancer et réussir dans ce milieu.

5- Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

Il serait compliqué de tous les énumérer ici, mais les expériences qui m’ont le plus fait grandir sont d’avoir changé de pays plusieurs fois, avoir voyagé seule et m’être installée à l’etranger.

6– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

De croire en elles-mêmes, rien n’est impossible lorsqu’on s’en donne les moyens. Travailler sur son mindset, être patientes avec soi même, avoir foi, et ne jamais rien lâcher peu importe les obstacles ou les chutes. Il n’y a pas d’autre alternative que de réussir.

7- Votre avis sur la situation de la femme au Maroc

Concernant le Maroc, il y a du travail à faire, mais les choses évoluent progressivement.

8– Votre avis sur le site ?

J’apprécie vos initiatives et j’aime le fait que vous mettiez en avant des femmes fortes et épanouies afin de donner l’exemple!

9– Dernier mot ?

Merci de m’avoir invitée à cet interview, ce fut un plaisir !

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Mai 2022

scroll to top