InterviewsLes femmes d'Afrique

Maroua EL BOUYAHYAOUI IDRISSI

Pack Lmf Pack Basic

1- Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Je suis Maroua EL BOUYAHYAOUI IDRISSI , jeune femme marocaine, âgée de 23 ans et actuellement doctorante en sciences de gestion.

Depuis mon enfance j’étais parmi les étudiants brillants, au point de passer les olympiades de Chimie en 2017.

Après avoir obtenue mon baccalauréat en 2018 en sciences physiques chimie, j’ai passé le concours du TAFEM (Test d’Admissibilité à la Formation En Management) avec succès, et j’ai intégré ainsi l’Ecole Nationale de Commerce et de Gestion d’El Jadida (ENCG-J).

Durant mes trois premières années d’études, et grâce aux cours qui nous ont été délivrés par les professeurs, je me suis intéressée plus au domaine du marketing, ce qui m’a permis de choisir cette discipline comme filière.

En 2023, j’ai donc obtenu mon DENCG en marketing et action commerciale et j’ai pu être retenue pour accéder au cycle doctoral.

Mes cinq ans passés à l’ENCG n’étaient pas juste focalisés sur les études. Mais j’ai aussi effectué plein de stages, d’activités parascolaires et j’ai contribué à des projets universitaires qui m’ont aidé à forger ma personnalité, à développer mes compétences et à améliorer mon savoir-être.

En ce qui concerne les activités, et comme je l’ai indiqué, j’ai eu l’occasion d’effectuer plusieurs activités, parmi lesquelles je peux citer : responsable de communication au Club d’Appartenance et de Citoyenneté en 2019, responsable design du même club, comité d’organisation de TEDxUCD et représentante de l’ENCG-J au forum des étudiants au cours de l’année 2020, vice-présidente du Vita Club et co-fondatrice de l’événement « Green Talk » au cours de l’année 2021, comité d’organisation de la conférence internationale « Logistiqua » en 2022…

Lire aussi :   Kenza Guillouli HIHI

2- Et votre vie professionnelle

Depuis ma première année à l’ENCG-J, j’ai passé plein de stages dans diverses entreprises pour comprendre et contribuer à leurs activités.

Cependant, j’ai refusé toute opportunité de travail pour me concentrer sur mes études doctorales. Je sais que ce n’est pas facile de vivre sans indépendance financière, mais dans la vie il faut apprendre à sacrifier certaines choses pour arriver à notre objectif ultime.

Les études doctorales nécessitent du temps, de l’énergie et pleins d’efforts pour réaliser un travail de qualité, et je compte sans doute les consacrer pour réaliser mon rêve.

3- Et pourquoi ce secteur d’activité ?

Le marketing pour moi est un art ! L’art de la réflexion stratégique.

Il est une combinaison entre deux éléments différents à savoir :la créativité (création d’affiches ou de spots publicitaires…) et l’analyse (études de marché…), ayant pour simple objectif de satisfaire et fidéliser les clients.

4– Quels sont vos projets à venir ?

Je compte poursuivre mes études doctorales et obtenir mon diplôme pour devenir une chercheuse spécialiste dans mon domaine. En même temps, je vais continuer à participer aux différents événements et à faire plein de formations.

5- Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie ?

A vrai dire, il n’existe aucun événement particulier qui a changé ma vie.

Je considère que chaque jour vécu et chaque expérience passée, qu’elle soit bonne ou mauvaise, change notre personnalité et notre perception de la vie petit à petit.

6– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Je suis convaincu que la clé du succès est la discipline.

Lire aussi :   Malika Benradi

Et donc mon conseil pour eux est qu’elles soient disciplinées dans ce qu’elles font au sens de la maîtrise de soi, de la concentration, de la rigueur et de la persévérance nécessaires pour atteindre leurs rêves.

Elles vont sans doute affronter des obstacles, mais elles ne doivent surtout pas baisser les bras.

7- Votre avis sur la situation de la femme au Maroc

La femme marocaine a été depuis longtemps une source d’inspiration. Je prends l’exemple de Fatima al-Fihri qui est une figure historique marocaine pour avoir fondé la première université au monde « Université Al Quaraouiyine à Fès ».

De nos jours, la situation de la femme marocaine est en cadre d’évolution grâce aux réformes législatives favorables émises par l’Etat soit sur le plan éducatif, économique, culturelle, politique…

8– Votre avis sur le site ?

J’ai aimé l’idée qu’il existe un site web dédiée uniquement à la femme, de n’importe quelle nationalité, où elle peut raconter son histoire et d’être une source d’inspiration aux autres femmes afin de les motiver.

9– Dernier mot ?

J’aimerai remercier l’équipe « le monde féminin » pour ce concept qui valorise la femme et qui lui donne une opportunité pour raconter ses expériences, ses réalisations et d’être une source de motivation pour les autres.

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Décembre 2023

Pack Lmf

Articles similaires

7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page