InterviewsLes femmes d'Afrique

Nana Bena Kapinga

Pack Lmf Pack Basic

1- Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Bonjour, je m’appelle Nana Bena Kapinga. Je suis la fondatrice du Salon du Mariage et de l’Événementiel de Mbuji Mayi qui vient de réaliser sa 3ème édition cette année dans la province du Kasaï Oriental en République Démocratique du Congo.

2- Et votre vie professionnelle

En ce qui concerne mon parcours, J’ai quitté le Congo durant ma tendre enfance. Au fil des années, j’ai ressenti le besoin de retourner en RDC pour être à la fois témoin et artisan de son développement plus particulièrement dans le secteur d’activité qui est le mien, à savoir, l’événementiel à caractère culturel.

3- Et pourquoi ce secteur d’activité

Organiser une activité culturelle telle que le salon du Mariage et de l’Événementiel a une signification particulière pour moi car il incarne la fusion parfaite de ma passion et de ma vocation.
Ce salon me permet de développer mes talents artistiques et ma créativité, en offrant un cadre idéal aux différents entrepreneurs et conférenciers sur le thème du mariage en valorisant la culture luba, sa richesse ainsi que sa diversité au travers notamment des expositions, des produits locaux.

4– Quels sont vos projets à venir ?

Je désire élargir le salon dans l’espace Grand Kasaï, qui se compose de 5 provinces ( Kasaï, Kasaï Central, Kasaï Oriental, Sankuru et Lomami).

Dans sa conception, le salon du mariage et de l’événementiel a pour vocation d’offrir une opportunité unique afin de sensibiliser les Congolais et le reste du monde à la diversité et à la beauté de cette culture fascinante qu’est la culture luba en mettant en avant les coutumes, les cérémonies et les symboles propres au mariage luba et contribuer par la même occasion non seulement à préserver ce patrimoine culturel au travers les échanges et expositions, mais pourquoi pas aussi à dynamiser le tourisme en faisant de cette région qui était autre fois attrayante, un lieu incontournable pour les amateurs de découvertes authentiques.

Lire aussi :   Antoinette Sassou Nguesso

Mon ambition est que cet événement dans le futur devienne une véritable attraction culturelle, attirant des visiteurs du monde entier en quête d’expériences enrichissantes et mémorables au centre du Congo, au cœur de l’Afrique.

5- Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

Le décès de mon père en 2020 a été l’élément déclencheur qui m’a motivé à sortir de ma zone de confort et revenir au pays pour contribuer à ma manière au rayonnement de la culture luba dont je suis très fière, mon père m’a toujours soutenu et demandé de ne pas abandonner, quoi qu’il arrive! Chaque fois que je réalise ce salon à Mbuji Mayi, terre de mes ancêtres, c’est un hommage que je lui rends.

6– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Il est crucial de rester fidèle à sa passion et à ses convictions, même lorsque le chemin semble ardu et parsemé d’embûches. Pour cela il faut travailler sans relâche, accepter les critiques et surtout ne jamais abandonner.

7- Votre avis sur la situation de la femme

Des progrès significatifs ont été observés quant à la situation des femmes à travers le monde.

8– Votre avis sur le site ?

J’aime le fait qu’il valorise la femme, mettant en avant son importance dans la société et à travers le monde.
J’ai été particulièrement heureuse d’apprendre que l’an dernier au Kasaï Central, par exemple, un Édit portant interdiction des pratiques avilissantes à l’égard des femmes avait été promulgué. C’ est un grand pas qui a été franchi et j’ ai la ferme intention de faire grand écho de cette avancée lors de mes prochains salons.

Lire aussi :   Sonia Mabiala

9– Dernier mot ?

Je tiens à exprimer ma profonde gratitude pour cette opportunité que vous m’offrez pour partager mon histoire et mes rêves qui je l’espère pourront en inspirer bien d’ autres.

Un grand merci à tous ceux qui auront pris le temps de lire et de partager. Cela est vraiment apprécié.

 

Interview Réalisé par Aziz HARCHA
Juin 2024

Pack Lmf

Articles similaires

9 commentaires

  1. Madame NANA, félicitations pour tout ce que vous ne cessez de faire pour l’espace grand Kasaï 🌹 vous êtes une dame trop inspirante, pleine de meilleurs ambitions professionnelles pour la RDC.

    kalumbadi 🙏

  2. j’ai lu avec un intérêt particulier cet interview et suis admiratif de cette volonté qu’ à cette dame de vouloir valoriser sa culture en retournant régulièrement depuis 3 ans vers ses racines qu’ elle a pourtant quitté étant enfant. on sent qu elle parle avec le cœur et lui souhaite plein succès dans son entreprise.

  3. plein succès à vous madame Nana. vous allez y arriver. c’est une grande motivation pour nous qui vous lisons.

  4. Félicitations Madame Nana! vous m’inspirer beaucoup et votre histoire m’a beaucoup plu
    je vous souhaite plein succès.

  5. Je suis très fier de contenus de cette article et de la passion de N. Kapinga et de la valeur du projet, je lui souhaite de réussir et d’accomplir ses idées

  6. Quelle histoire fascinante ! Je suis à la foi étonné et fière de d’elle. Quitter le confort Américain et revenir à Mbujimayi terre de ses ancêtres pour soutenir les entrepreneurs et promouvoir sa culture, n’est pas donné à tout le monde. Vous êtes un modèle de leadership féminin à valoriser et à promouvoir. En lisant cet article, les passions qui sommeillaient en moi de promouvoir la culture traditionnelle de notre terroir se sont soudainement réveillées, ravivées par votre parcours et votre détermination. Vous avez mon soutien total et pouvez compter sur moi pour la NEXT STEP. Toutes mes félicitations 🥳💐

  7. Tout notre encouragement vous est adressé Mamu Bena Nana.
    Que vos efforts fournis à chaque moment et chaque niveau pour faire rayonner la culture, l’entrepreneuriat des jeunes Kasaiens et la valorisation féminine soient récompensé par ces mots.
    Vous avez encore un grand avenir et ensemble le Grand Kasaï sera un miroir du développement culturel !!!

  8. Chère petite Nana,

    Je te félicite pour cet élan culturel qui me touche au plus profond de moi-même. Que d’années nous séparent et pourtant je ne t’ai jamais oublié. Je te souhaite le meilleur et aussi un plein succès dans tous tes projets.
    Un jour peut-être à Mbuji May nous nous croiserons qui sait avec Malaïka et Mayombo ?
    De tout mon coeur félicitations et que tout aille bien pour toi et tes proches. Prends soin de toi.
    Je t’embrasse – la maman de Malaïka et Mayombo – Belgique – Juin 2024

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page