Close

Syringa Marshall Burnett

Syringa Marshall Burnett

Syringa Marshall Burnett

Syringe Marshall Burnett était une infirmière jamaïcaine, une éducatrice et une ancienne politicienne du Parti national du peuple. Chef de file dans l’effort de création d’un programme universitaire de formation en sciences infirmières, Marshall-Burnett allait ensuite diriger le programme de formation en sciences infirmières sur le campus Mona de l’Université des Antilles. Elle a été la huitième présidente du Sénat de la Jamaïque, servant de 1995 à 2007.

Première vie et éducation
Syringa Marshall-Burnett est née le 11 mai 1935 à Saint Mary Parish, en Jamaïque. Marshall-Burnett avait le désir de devenir infirmière dès son plus jeune âge et a postulé au programme de formation de l’hôpital public de Kingston à l’âge de 14 ans. Refusée à l’époque parce qu’elle était trop jeune, elle présentera une nouvelle demande et sera acceptée quatre ans plus tard. . À l’époque, cela impliquait trois ans de formation sur place dans un hôpital et six mois de formation de sage-femme.

En 1959, Marshall-Burnett s’est rendue à l’Université de Toronto, où elle a reçu une formation en soins infirmiers hospitaliers et en santé publique, obtenant un baccalauréat en sciences infirmières en 1967. En 1972, elle a obtenu une maîtrise en santé mentale des adultes et en enseignement des soins infirmiers de L’Université de New York. Elle obtiendra plus tard un diplôme en études de gestion de l’Université des Antilles.
En 1968, le campus Mona de l’Université des Antilles en Jamaïque a lancé un programme de certificat dont le Dr Mary Jane Seivwright est devenue la directrice en 1971. Marshall-Burnett a exprimé son intérêt à devenir membre du corps professoral. Elle s’est vu offrir un poste en 1972. Elle et Seivwright ont fait pression pour un programme d’infirmière praticienne diplômante, qui a été créé en 1977. Un autre programme de licence, destiné aux infirmières déjà en exercice, a été créé cinq ans plus tard. Marshall-Burnett est devenue directrice de l’école d’infirmières en 1989 et a établi son programme de maîtrise en 2001. Marshall-Burnett a pris sa retraite l’année suivante, mais reste chargée de cours à temps partiel.
En plus de son rôle dans l’avancement du programme de soins infirmiers à l’Université des Antilles, Marshall-Burnett a participé à plusieurs autres initiatives de soins infirmiers. En 1993, elle a mis en place un système d’examen et de licence pour les infirmières. Marshall-Burnett a servi cinq mandats en tant que présidente de l’Association des infirmières de la Jamaïque, où elle a fait campagne pour le logement et un meilleur salaire pour les infirmières. Elle est également rédactrice en chef du journal de l’organisation. Elle a été membre du Comité d’experts sur les soins infirmiers de l’Organisation mondiale de la santé et a siégé aux conseils consultatifs de l’American Journal of Nursing et du Journal of Advanced Nursing.
En 1992, Marshall-Burnett a été nommée par le Premier ministre pour occuper un siège vacant au Sénat de la Jamaïque. Elle avait attiré l’attention du Premier ministre par ses négociations avec le gouvernement au nom de l’Association des infirmières de la Jamaïque. Marshall-Burnett est devenu vice-président du Sénat et, en 1995, il en est devenu le président. Elle a occupé ce poste jusqu’en 2007.

Pendant son séjour au Sénat, le Parti national du peuple était le parti majoritaire au Parlement jamaïcain.
Honneurs et récompenses

En renouant avec ses contributions au domaine des soins infirmiers, Syringa Marshall-Burnett a reçu l’Ordre de distinction (classe de commandant) en 1990 et a été nommée juge de paix. Un centre universitaire de l’Université des Antilles, le Syringa Marshall-Burnett World Health Collaborating Center for Nursing and Midwifery Education, a été nommé en son honneur.

Syringa Marshall-Burnett est décédée le 10 octobre 2014. Elle avait 79 ans.

scroll to top