Close

Anne-Sophie PICAUT

Anne-Sophie PICAUT

Anne-Sophie PICAUT

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités :

Je m’appelle Anne-Sophie PICAUT, je dirige l’Institut René Cassin à Tanger, un centre de soutien scolaire qui permet à des élèves hors normes de décrocher leur baccalauréat en candidat libre. Je suis qualiticienne de formation, d’où ma rigueur et mon goût du travail bien fait, équilibré par un dynamisme qui me permet d’appréhender la vie sous un angle toujours joyeux et créatif. Après plusieurs années en France où j’exerçais notamment dans les écoles d’ingénieurs, je me suis installée au Maroc, à Tanger, avec mon mari et nos 2 filles. Ce fut un coup de cœur, notre Institut a rapidement pris de l’ampleur et nous sommes toujours là, 10 ans après !

 

– Pourquoi L’enseignement ? 

Naturellement, j’aime transmettre; mais ce qui me fait vibrer, c’est de redonner confiance en soi à des jeunes qui sont persuadés qu’ils n’obtiendront jamais leur bac et qui ne trouvent pas leur place dans le système scolaire classique. L’enseignement est également un domaine où je peux tester diverses approches en fonction de mes apprenants, renouveler et créer sans cesse de nouveaux outils d’apprentissage. Finalement, mon imagination est ma seule limite ! 

– Quels sont vos projets à venir ?

J’ai déployé cette année un Bac+2 Français en 1 an, ici au Maroc. Il s’agit d’un diplôme reconnu en France de Dirigeant de petites et moyennes structures. Je souhaite continuer dans cette voie en mettant sur pied une nouvelle formation de ce type, surement dans l’informatique et notamment la sûreté ou le codage.

– Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

Pour le moment, l’événement le plus important dans ma vie, outre la naissance de mes filles, est mon déménagement au Maroc, sur un coup de tête ! Cette prise de risque, un peu inconsciente, a accéléré ma réflexion sur mes désirs profonds à l’aube de mes 30 ans.  

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Croire en son potentiel avant tout. Être rigoureuse, constamment, pour ne rien regretter. Être optimiste pour toujours être dans la recherche de solutions, plutôt que dans l’apitoiement. Et surtout, porter une grande attention à son entourage, c’est souvent la clé qui débloque des situations complexes : le réseautage est une évidence. Finalement, ce sont des conseils qui s’appliqueraient à tout entrepreneur, pas forcément femme uniquement.

– Votre avis sur le site ?

J’aime le principe de mettre des femmes en avant tout autour du monde, c’est un réel plaisir de les découvrir chacune avec ses spécificités !

– Dernier mot ?

Belle nouvelle année à toutes et tous ! Que nos projets se concrétisent dans la sérénité !

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Janvier 2022

scroll to top