Close

Fabienne Colas

Fabienne Colas

Fabienne Colas

Nommée Parmi les 40 meilleurs canadiens de moins de 40 ans en 2018, Fabienne Colas, actrice, cinéaste, conférencière, propriétaire d’entreprise et consultante primée, travaille sans relâche et avec passion pour soutenir et promouvoir la diversité sur les écrans internationaux. Connu comme la reine des festivals, Colas a créé et gère sept festivals à succès à Montréal, Toronto, Halifax, New York et Port-au-Prince, y compris le Festival international du film noir de Montréal. Ce festival, ainsi que le célèbre Festival du film noir de Toronto, est non seulement devenu le plus grand festival de films noirs au Canada, mais a également joué un rôle clé dans la promotion de la diversité culturelle à travers le pays.

 

En plus d’attirer près d’un million de festivaliers au fil des ans et de présenter plus de 2 000 artistes, les festivals ont également accueilli et / ou rendu hommage à des célébrités internationales telles que Harry Belafonte, Stedman Graham, Danny Glover, Spike Lee, Paul Haggis, Martin Luther King III, Dany Laferrière, Wyclef Jean, Alfre Woodard, Lou Gossett Jr., Bill Cobbs, Souleymane Cissé, Régine Chassagne & Win Butler (Arcade Fire), Clement Virgo, Gbenga Akinagbe, Manno Charlemagne, Emeline Michel et plus encore.

 

Nommé Personnalité de la semaine par La Presse en 2018, Colas a pour mission première de continuer à créer des plateformes qui montrent une diversité de voix, de visages et de points de vue. En tant que présidente et fondatrice de la Fondation Fabienne Colas (FCF), elle aide à soutenir, à octroyer des subventions et à promouvoir des films et des artistes indépendants qui, autrement, n’auraient pas été vus ou entendus.

 

En 2015, Fabienne a reçu une médaille de l’Assemblée nationale du Québec pour son leadership et sa contribution à la lutte contre le racisme et la discrimination au Québec. En 2017, elle a reçu le prestigieux prix Harry Jerome arts et culture de la Black Business Professional Association de Toronto. En 2018, Femmes en cinéma, télévision et médias numériques (FCTMN) a rendu hommage à Fabienne pour sa contribution exceptionnelle à l’industrie cinématographique québécoise. De plus, elle a été nommée et choisie par le département d’État des États-Unis en tant que leader en 2017 pour représenter le Canada dans le cadre du Programme de leadership des visiteurs internationaux (IVLP), un programme de leadership d’échange de trois semaines. Elle est également finaliste 2018 pour le Prix Charles Biddle et le Prix Femmes d’affaires du Québec.

 

En 2019, elle recevra le Dr. Martin Luther King Jr. Achievement Award du Black Theatre Workshop, aux côtés d’Oscar Peterson, Oliver Jones, Dany Laferrière, Gregory Charles, Doudou Boicel, Charlie Biddle et Tony Lee Williams, quelques-unes des nombreuses personnalités qui ont déjà reçu ce prix.

 

Colas est le PDG de la société de conseil en médias et affaires Zaza Production. Elle a siégé au conseil d’administration de la Société pour les célébrations du 375e anniversaire de Montréal. Elle a fait partie de nombreux jurys, dont le Conseil des arts du Canada, le Prix Gémeaux et le Conseil des arts et des lettres du Québec.

 

En 2008, elle réalise son premier film, Minuit, un long métrage narratif vaudou dans lequel elle joue également le rôle principal. Considérée par beaucoup comme l’actrice la plus populaire du cinéma haïtien, Fabienne a commencé comme mannequin, a été couronnée Miss Haïti en 2000 et a représenté Haïti dans de nombreux concours de beauté à travers le monde. En 2003, elle a reçu le Ticket d’Or en Haïti de la meilleure actrice pour son rôle dans le film Barikad (réalisé par Richard Sénécal) et a également été nominée pour ce même rôle aux Haitian Entertainment Awards en Floride. Elle a joué sur le grand et le petit écran dans un certain nombre de productions au Québec, Canada (Watatatow, l’Auberge du chien Noir, Comment Conquérir l’Amérique en une nuit).

 

Fabienne est membre des deux syndicats professionnels canadiens : l’Union des artistes (UDA) et l’Alliance des artistes canadiens de la télévision et de la radio (ACTRA). Elle a remporté le Prix du Mois de l’histoire des Noirs en 2010 pour sa grande implication dans sa communauté.

 

En 2011, elle a obtenu une licence pour deux stations de télévision, du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), dans le but de promouvoir une meilleure représentation de la diversité culturelle sur les téléviseurs au Canada.

scroll to top