Les femmes d'AfriqueInterviews

Meriem KHAER

Pack Lmf Pack Basic

1- Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Bonjour, tout d’abord je tiens à vous remercier de m’avoir choisi pour cet interview, je suis Meriem KHAER journaliste à Casablanca, j’ai eu ma licence fondamentale en communication et média de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines Ben M’Sik et j’ai poursuit mes études en journalisme, j’ai eu ma licence professionnelle en journalisme audiovisuel de l’ISJC là où je prépare actuellement mon Master.

2- Et votre vie professionnelle

En tant que journaliste, ma vie professionnelle est tellement surprenante il suffit qu’à chaque jour on a rendez-vous avec un énorme pack d’actualité, et surtout le fait de les traiter à chaque fois d’un différent angle d’attaque révèle le pouvoir du quatrième pouvoir en terme de transmission de l’information ayant toujours but en premier lieu d’éclairer le champ de vision de l’opinion publique.

3- Et pourquoi ce secteur d’activité

Depuis mon jeune âge j’ai toujours rêvé de devenir journaliste, et la cause derrière mon choix reposait toujours derrière l’écran au moment de la présentation du journal télévisé, et c’était toujours cet immense point d’interrogation qui apparait accompagné de plusieurs questions, comment ça se passe derrière ? Ce qui a éveillé en moi ce sens d’enquête.

Et c’est à partir de ces moments que j’ai réalisé ma passion pour le journalisme et c’était plus puissant que toute autre forme d’amour.

4– Quels sont vos projets à venir ?

L’avenir, je le vois d’un regard si positif et je vise principalement foncer au fond de ma carrière fondue en premier lieu sur les expériences et les apprentissages cueillis tout au long de ma vie professionnelle, et comme je fais mon métier avec amour, l’avenir sera toujours assaisonné d’espoir et de persévérance.

Lire aussi :   Fatima EL HAJJAJI

5- Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

Pour d’autres la déception parait lourde et affaiblissante, mais pour moi c’était la grâce de ma vie, lors d’un moment lourd noirâtre vécu, l’espoir est né et j’ai bien saisi ce que j’allais perdre si je reste coincée au coeur de cette déception.
Et ça a éveillé au fond de mon coeur le courage et la force pour survivre et pour concrétiser mes objectifs que ce soit les circonstances.

6– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Je crois vivement en ce que la citation de la Princesse Diana dévoile « People think that at the end of the day a man is the only answer, actually a fulfilling job is better for me », une phrase à travers laquelle je m’adresse aux femmes fortes, indépendantes émotionnellement surtout, ne jamais lâcher votre parcours universitaire ni votre carrière, soyez fortes et croyez en vos valeurs et surtout ne jamais sous estimer le pouvoir de votre sourire.
Mon dernier conseil portera sur le sens de la citation, rappelez-vous mes dames que, que ce soit les sentiments qu’un jeune homme vous délivre, ça n’a rien à voir avec ce sentiment de réussite et de succès.

7- Votre avis sur la situation de la femme au Maroc

Je crois que la femme reprend à nouveau sa force qui réside en elle même selon des expériences que j’ai vécu avec plusieurs filles et femmes de mon entourage, elles ont enfin saisi que la force réside toujours dans la volonté pour ressaisir à nouveau et souligner leurs objectifs malgré la souffrance vécue.

Lire aussi :   Rim OUZOUGH

8– Votre avis sur le site ?

Une très belle initiative pour transmettre le succès des femmes au monde entier et ça saute aux yeux avec l’appellation du site « Le monde féminin » et ça représente un différent angle d’expression qui permet enfin aux dames de s’exprimer.

9– Dernier mot ?

Soyez fortes et saisissez en chaque déception votre nouveau point de départ.

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Juin 2023

Pack Lmf

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page