Close

Ruth NGALA

Ruth NGALA

Ruth NGALA

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Ruth NGALA originaire de la république démocratique du Congo en sigle (RDC)  

Nantie de deux diplômes (Licence et Master 2) en Management et gestion des ressources humaines de l’école Sup ‘Rh et actuellement chargée de recrutement de profession

Reference à mon parcours j’ai évoluée dans un environnement ou il y a 5 ans passé le secteur de l’éducation n’était pas encore très diversifié, il n’existait que 3 options (littéraire, scientifique et commercial) n’étant pas très à l’aise avec la littéraire et le scientifique j’ai optée pour la seule option qui restait « Commercial » d’où j’ai obtenu mon baccalauréat dans la même option avec comme objectif de faire Banque, finance et assurance à l’université.

Arrivée au Maroc poursuivre mes études, je fais une année de AEC (attestation d’étude collégiale canadien) en Finance et comptabilité informatisée, n’étant pas intéressée par le système canadien AEC j’ai ensuite intégré Sup ‘Rh ou j’ai passé 5 ans jusqu’à ‘à obtenir mon Master en Management et gestion des ressources humaines.

Accomplissant mon stage PFE de validation Master 2 dans le recrutement et administration du personnel dans une entreprise sportive, j’ai pu passer de stage en CDI en qualité de chargée de  recrutement Junior.

– Pourquoi les Ressources humaines 

« La grandeur d’un métier est avant tout d’unir les hommes ; Il n’est qu’un luxe véritable et c’est celui des relations humaines » Antoine de saint-Exupery,

J’étais à la recherche d’une formation (futur métier) qui serait en parfaite adéquation avec la personne que je suis ,Ayant un  côté social prédominant, j’ai toujours placée l’humain au cœur de mes intérêt  et avec un père exerçant à la CNSS et mon Directeur Paix à son âme qui par son immense connaissance a su me faire comprendre la réelle  spécificité de RH  et  aujourd’hui le capital humain est au cœur de l’entreprise du 21e siècle et venir , la plus grande richesse d’une entreprise reste avant tout  son capital humain  et  c’est là qu’intervient souvent  le RH  qui en  assure le développement  afin de perdurer ce capital humain  et d’en assurer la pérennité. 

 Aujourd’hui je ne peux plus m’en passer plus et je ne me vois pas faire carrière dans autre domaine 

– Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

Contrairement à la majorité de étudiants Je ne dirais pas mon départ pour le Maroc quoique âgée de 18 ans à l’époque, j’ai toujours été très indépendante du cocon familial ce qui fait que l’on m’a souvent confiée de responsabilités très jeunes raison pour laquelle je m’en suis très bien sorti loin de la famille.

Pour ce qui est de l’évènement qui a changé ma vie jusqu’ici c’est lorsque j’étais en stage  et que dépendamment de la volonté de ma supérieure celle-ci a dû quitter l’entreprise pour de raisons personnels et que je me suis retrouvée  seule à gérer la partie «  recrutement » qui est plutôt faste dans une entreprise  Multinationale , n’ayant pas encore d’expérience professionnelle à l’époque j’étais obliger de sortir le meilleur de moi-même afin de pouvoir gérer la partie recrutement pendant un lapse le temps, et cet événement m’a fait réaliser que j’étais ma propre limite et  que je suis capable de bien plus que ce que je ne faisais ou fais .Situation qui m’a d’ailleurs  conduite à mon premier CDI

– Quels sont vos projets à venir ?  

Des projets il y’en a beaucoup mais deux me tiennent particulièrement à cœur ;

Premièrement Faire un MBA en Gestion de la santé et sécurité au travail afin de pouvoir rentrer chez moi exercer dans de mines ou la santé et sécurité (capital humain) des employés enfants y compris n’est pas toujours au cœur de l’entreprise ;

Secundo ; Aujourd’hui les entreprises Multinationales dans quelqu’un de nos pays (Afrique Subsaharien) font face à une pénurie de compétences liées aux postes clés, elles sont souvent obligées de faire venir des collaborateurs de l’extérieur du pays ou elles sont implantées

 Ainsi pourquoi pas développer le capital humain à travers l’ouverture de centres de formations et cabinets de chasse de têtes dans mon pays et partout en Afrique au profil de entreprises locales et Multinationales désirant s’implanter de façon à ce que les postes clés soient occuper par les fils du pays et ainsi développer et préserver la main d’œuvre locale.

Voilà jusque-là le Deux projets qui me tiennent le plus à cœur.

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Il n’y a pas d’âge limite pour apprendre, ne cessons jamais d’apprendre, nous sommes souvent nos propres limites, les seules personnes au-dessus de nous n’est personne d’autre que nous même 

Rigueur, disciple et persévérance pour atteindre nos objectifs. Le chemin de la réussite n’est pas pavé de roses 

– Votre avis sur le site ?

J’apprécie énormément l’initiative qui met en avant la femme et qui est une source d’inspiration, félicitation à vous pour cette initiative 

– Dernier mot ?

En vous souhaitant bien de choses, Merci de l’intérêt porté à ma personne en espérant que ces mots serviront de motivations.

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Décembre 2021

scroll to top