Close

Bintou Doumbia

Bintou Doumbia

Bintou Doumbia

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités.

Je suis Bintou Doumbia la fondatrice de l’association Phawop, je suis infirmière et socio-esthéticienne.

J’ai crée l’association Phawop,  il y a 7 ans je suis souvent en contact avec des patients malades du cancer.

Je travaille depuis13 ans au service des urgences dans un hôpital parisien. 

Je suis maman de 4 enfants, qui me comblent de bonheur 

L’association PHAWOP  a ainsi pour but de créer des perruques spécifiques et indétectables, organiser  des ateliers et des moments de détentes pour les patients en dehors du cadre médical ainsi que de créer des espaces pour “ libérer la parole” de toutes ces femmes et tous ces hommes qui sont en détresse face à la maladie, à cet ouragan CANCER.

 

– Et votre vie professionnelle

Je suis infirmière dans un hôpital parisien 

 

–  Et pourquoi ce secteur d’activité (selon votre secteur, Marketing, Digital etc)

Il y a 7 ans, je travaillais au service des urgences je  côtoyais des personnes atteintes de différentes pathologies.

 Hors de mes soins ,j’avais souvent 

rencontré des patients atteints du cancer ,qui me disaient que nous les soignantes ont banalisées l’ estime de soi car quand une patient se plaint de chute ou des problèmes dermo-cosmétiques, on leur répondait, “ce n’est que des  cheveux concentrez vous sur votre guérison “

Les patientes ne voulaient plus entendre cette phrase.Elles avaient l’impression que les équipes soignantes banalisaient cette estime de soi, qui est aussi importante que le traitement 

 Toutes ces interrogations et cette détresse, m’ont permis de réfléchir pour la création d’ une perruque indétectable avec les cheveux  des patients 

C’est là que association phawop est née

 

– Quels sont vos projets à venir ?  

 

Pour cette année 2022 on  voudrait sensibiliser la jeunesse sur le dépistage  cancer du sein et du col de l’utérus 

 On voudrait les  apprendre à écouter leurs corps par des autopalpations des seins pour détecter une éventuelle boule ou des cellules cancéreuses 

Cela pourrait aider les patientes à soigner cette tumeur par une simple opèrarion, pour éviter les chimiothérapie ou autres traitements cancéreuses 

 

– Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie 

Il y a 7 ans quand j’ai crée cette association, cela a complètement  changé vie dans le bon sens.

 

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ? 

Il faut  croire en  leur rêve ou leurs objectifs, surtout  S’accrocher, malgré les difficultés  ,rien n’est facile, il faut croire en soi. 

 

– Votre avis sur la situation de la femme en France

Aujourd’hui en France il y a un besoin réel d’adaptée que les femmes malades aient les mêmes droits que les valides dans la vie sociale, le travail, et la santé.

 

– Votre avis sur le site ?

Une site inspirant qui lui libère la parole

 

– Dernier mot ?

Persévérer

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Février 2022

 

scroll to top