InterviewsLes femmes d'Afrique

Dorra TRAD

Pack Lmf Pack Basic

1-Pouvez-vous vous présenter et nous raconter votre parcours et activités ?

Dorra TRAD, femme tunisienne et médecin hospitalo-universitaire.
Avant réussi un bac sciences, j’ai pu accéder à la faculté de médecine de Tunis.
Etre médecin a toujours été mon rêve depuis ma tendre enfance, et mes héros à moi ce sont les médecins sans frontières. Des médecins qui donnent sans compensation matérielle avec comme récompense la guérison d’autrui et une éventuelle reconnaissance.
J’ai effectué mes études de médecine à Tunis, puis me suis perfectionnée entre les hôpitaux Tunisiens et Européens pour revenir à la fin, à mon pays d’origine et décider d’avoir une carrière hospitalo-universitaire.

2-Votre vie professionnelle ?

J’ai commencé ma carrière hospitalo-universitaire en 2012.
Elle consiste à exercer à l’hôpital en association avec une activité d’enseignement et d’encadrement universitaires.
L’enseignement de la médecine m’a toujours passionnée.
J’aime beaucoup bien encadrer les jeunes comme je l’ai été moi-même.

3-Pourquoi ce secteur d’activité ?

Le secteur publique, notamment les hôpitaux hospitalo-universitaires restent la base de l’enseignement médical, puisque les jeunes peuvent apprendre et s’exercer sous supervision d’un sénior.
Ce secteur demeure vulnérable en Tunisie faute de moyens physiques et matériels.
Vu que mon choix d’opter pour la médecine repose sur une volonté de bénévolat il me paraissait indispensable de travailler à prime abord dans le secteur publique.

4-Quels sont vos projets à venir ?

La médecine est un domaine d’apprentissage continu, je vise encore à me perfectionner dans certaines techniques peu réalisées en Tunisie.

5-Quels sont les moments ou les événement qui ont marqués votre vie ?

Je suis issue d’une famille qui donne beaucoup d’importance à l’enseignement et la culture.
Adolescente, j’ai été marquée par la réussite de ma mère qui était enseignante et avait décidé de reprendre ses études et ses concours à un âge avancé.

Lire aussi :   Nour Henchiri

Elle a maintenant 74 ans et elle a beaucoup de plaisir à lire et à publier.
Sa devise est que le savoir n’a pas d’âge.

6-Conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Ayant parfois plus de responsabilités sociales et familiales, il est plus difficile pour les femmes de réussir sur le plan professionnel.

Persévérer, ne pas baisser les bras et croire en soi sont la clé de la réussite.

7-Avis sur la situation de la femme en Tunisie ?

La femmes tunisiennes sont courageuses et ambitieuses. La femme a beaucoup évolué et arrive à occuper des postes importants.
Une minorité demeure toutefois modeste vivant à l’ombre de l’homme.

8-Avis sur le site ?

Je vous félicite pour l’idée de bien vouloir valoriser la femme.

9-Dernier mot ?

On dit que le secret de la réussite c’est de se fixer un but et de ne pas le perdre vue.
Je pense aussi que réussir c’est prendre des risques bien mesurés, c’est persévérer et croire en soi malgré tout.

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Novembre 2023

Pack Lmf

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page