Les femmes d'AfriqueArtPortraits

Esther Nirina

Pack Lmf Pack Basic

Elle naît en 1932 à Ambohimifangitra, à proximité de Antananarivo, au milieu de l’île de Madagascar, d’un père malgache et d’une mère française. Elle grandit à Antananarivo, où son père travaille comme fonctionnaire.

Nirina s’installe en France dans les années 1950. Pendant son séjour à Orléans, elle commence à travailler comme bibliothécaire.

Elle travaille aux côtés d’Hélène Cadou, veuve de René Guy Cadou. Hélène Cadou s’intéresse à ses créations littéraires après avoir lu un poème qu’elle a écrit et l’encourage à continuer.

En 1975, le premier volume de poésie de Nirina, Silencieuse respiration, est publié par un éditeur orléanais, Jean-Jacques Sergent. Simple voyelle suit en 1980, chez le même éditeur.

D’autres recueils suivent, regroupés en 1998 dans Rien que lune : Œuvres poétiques

Madagascar obtient son indépendance en 1960. Elle et son mari restent à Orléans jusqu’à ce que leurs enfants aillent à l’université. Le couple retourne à Madagascar en 1990 pour rénover leurs maisons à Antananarivo et dans le pays et ainsi préparer un endroit pour se retirer, dit-elle. Ils s’y installent définitivement dans les années qui suivent.

Elle participe à la vie littéraire sur place et continue à publier. Elle meurt en 2004. Elle a publié cette même année 2004 Mivolana an-tsoratra, son premier recueil en malagasy

Ses ouvrages

Silencieuse respiration (1975)
Simple voyelle (1980)
Lente spirale (1990)
Multiple solitude (1997)
Rien que lune : Œuvres poétiques (1998)
Mivolana an-tsoratra / Le dire par écrit (2004)

Lire aussi :   Michèle Rakotoson
Pack Lmf

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page