Interviews

Fahasoavana RAVELOSON

Pack Lmf Pack Basic

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Shalom ! On m’appelle Fahasoavana, j’ai 25 ans, je suis originaire de Madagascar, je travaille à la fois dans la conception, dans la production et dans la vente de jeux de société Chrétien dédiés pour toutes les personnes de tous les âges mais notamment les jeunes.

Ma mission consiste à permettre à un individu quel qu’il soit de pouvoir renforcer sa relation avec Dieu mais aussi de lui permettre d’apprendre la parole de Dieu et les messages véhiculés par la Bible à travers des jeux de société.

– Et votre vie professionnelle

Comme activité principale, je suis dans l’entrepreneuriat Chrétien, plus précisément, je suis la fondatrice de « Sharing Grace ». Il s’agit d’une boite que j’ai créée depuis fin 2021 spécialisée dans la conception, production, et vente au niveau national et international de jeu de société Chrétien. C’est donc à travers Sharing Grace que je fais connaître mes jeux de société

En parallèle, de formation, je suis diplômée d’un master 2 en gestion des Ressources Humaines (INSCAE), je fais partie de l’équipe de la Direction de la formation et insertion auprès d’une association reconnue d’utilité publique.

– Et pourquoi ce secteur d’activité.

J’ai toujours voulu créer une entreprise qui me ressemble où je pourrai facilement m’identifier. Depuis toute petite j’ai toujours grandi dans une famille très croyante et tout simplement en grandissant, j’ai voulu garder cette voie. Je suis toujours partie du principe que la raison même de notre existence est de servir Dieu, de pouvoir partager son amour à travers le monde. C’est même en quelque sorte l’inspiration de « Sharing Grace », pouvoir partager la grâce et l’amour de Dieu autour de nous.

Comme l’un des objectifs de Sharing Grace est également de pouvoir toucher le maximum de personne, j’ai donc réfléchi sur la manière dont j’allais m’y prendre, d’où m’est venue l’idée des jeux de société. En fait, depuis la pandémie, plus de la majorité des adultes et plus de 80% des jeunes et adolescents y jouent, ce sont des chiffres assez significatifs que j’ai trouvés opportun d’exploiter.

Lire aussi :   Tsitohaina jeanne FANJAHARIMANANA

L’apprentissage de la parole de Dieu est aussi l’un des objectifs de Sharing Grace. En effet, il existe plusieurs façons de le faire notamment, en allant à l’église, en lisant la bible, en intégrant diverses associations. Pour ma part, j’ai voulu exploiter le domaine du divertissement. L’objectif étant de pouvoir joindre l’utile à l’agréable, c’est-à-dire de pouvoir allier l’apprentissage et le divertissement, d’où m’est également venu l’idée de « jeu de société Chrétien ».

– Quels sont vos projets à venir ?

J’ai tellement de projet pour Sharing Grace, les Chrétiens dévoués est le tout premier Jeu de Société que j’ai créé, c’est un jeu de 72 cartes qui met en avant les 7 vertus qu’un Chrétien devrait posséder afin pouvoir être digne de servir Dieu. En le créant, il n’existait qu’en version française. Aujourd’hui, je commence petit à petit à le traduire en plusieurs langues afin de pouvoir permettre à tout le monde d’y jouer. La version Malgache existe aujourd’hui, c’est d’ailleurs notre langue maternelle à Madagascar.

D’autres Jeux de sociétés sont également en cours de conception qui ne vont pas tarder à sortir.

A part les jeux de société, j’aimerai pouvoir diversifier les produits proposés par Sharing Grace mais toujours en restant dans l’optique de Chrétienté. J’ai déjà quelques idées en tête mais reste à étudier sur les termes de faisabilité notamment au niveau des matières premières car c’est la partie qui me demande le plus de créativité.

Tout ce que je souhaite pour Sharing Grace est de réussir à toucher le maximum de personnes en impactant le plus positivement possible, en changeant des vies, notamment au niveau spirituel.

– Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

L’un des moments qui a changé ma vie, c’est l’existence de Sharing Grace. Sharing Grace m’a appris à renforcer ma relation avec Dieu et à avoir plus confiance en moi.

Lire aussi :   Mirana RASAMIMANANA

Dans mon travail, j’apprends énormément de choses sur Dieu, sur ce qu’il attend de nous en tant que Chrétien. Il faut savoir que les informations utilisées dans mes jeux sont tirées de la Bible, en prêchant sa parole à travers mes jeux, à mon tour moi aussi j’apprends à connaître le Dieu que je sers.

Par ailleurs, lorsque je me suis lancée dans cette aventure, je marchais sans vraiment savoir où j’allais atterrir et ce qui m’attendait, et lorsque j’ai lancé officiellement Sharing Grace, je ne pensais pas que ça allait intéresser les gens. C’est un jour qui m’a marqué, j’étais émue, car en sortant la toute première série de cartes, en une journée, j’étais en rupture de stock. Sharing Grace m’a en quelque sorte permise de devenir une meilleure version de moi-même et d’avoir plus d’assurance dans ce que j’entreprends. En fait, ma reconnaissance revient à Dieu car si Sharing Grace existe aujourd’hui c’est uniquement grâce à Lui mais aussi pour Lui.

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

La foi, la patience, et la volonté de faire un petit pas chaque jour, ce sont les quelques mots qui m’ont aidés et que j’espère aideront aussi les femmes comme moi à oser entreprendre. La foi parce que le succès repose souvent sur des forces spirituelles, c’est un fait que nous soyons chrétiens ou non. Personne ne réussit par hasard et le chrétien ne doit pas s’imaginer parvenir à quelque chose de bien sans la foi en Dieu.

Ensuite, parfois les blocages qui poussent une personne à ne pas oser franchir un pas ou d’abandonner facilement sont l’impatience et le fait d’imaginer que c’est beaucoup trop difficile à faire. N’oubliez jamais que c’est en commençant petit que l’on arrivera à faire de grandes choses, le plus important est tout simplement de faire un petit pas chaque jour même si cela semble insignifiant. Mon astuce consiste aussi à faire une liste des objectifs à atteindre au quotidien et de faire un check à la fin de la journée. En faisant cette liste, vous vous apercevrez de votre évolution et de vos progrès.

Lire aussi :   Lara Joher

– Votre avis sur la situation de la femme au Madagascar

Aujourd’hui, à Madagascar, l’entrepreneuriat est actuellement fortement encouragé, de plus en plus de femmes s’y intègrent et cela dans divers domaines (habillement, immobilier, etc). Cependant, même si aujourd’hui certains métiers s’ouvrent un peu plus aux femmes, certaines entreprises semblent quand même insister sur les critères de genre pour quelques postes de responsabilité.

– Votre avis sur le site ?

En découvrant le contenu de votre site, j’étais fascinée dans le sens où je me suis rendue compte que chaque femme quelle qu’elle soit possède en elle un potentiel incroyable qui mérite d’être valorisé. Votre site véhicule tout simplement l’espoir et l’inspiration, notamment pour les internautes féminins qui vont visiter votre site et je trouve ça magnifique.

– Dernier mot ?

Aujourd’hui, de plus en plus de jeunes orientent leurs visions vers « l’entrepreneuriat Chrétien » notamment dans mon pays (Madagascar) et je trouve cette révolution fascinante et magnifique.

En tant que Jeune Chrétienne travaillant aussi dans ce secteur, je souhaite encourager les jeunes comme moi à nous accompagner et nous soutenir encore plus dans la mission qui nous est convoitée de réaliser, qui n’est autre que de faire en sorte que Dieu fasse partie intégrante de notre vie pour que l’on puisse véhiculer son amour à travers le travail que l’on fait, mais ensuite que les personnes qui nous lient, puissent à leur tour partager cet amour si bienfaisant de Dieu.

Sur ce, je vous adresse mes plus sincères remerciements pour cette interview. J’étais ravie d’avoir pu échanger avec vous. J’étais également honorée d’avoir pu partager mes quelques expériences et mes opinions.

A très bientôt !

Pack Lmf

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page