Close

N’cho Ghislaine Flavie

N’cho Ghislaine Flavie

N’cho Ghislaine Flavie

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Je suis Mlle N’cho Ghislaine Flavie, j’ai 34 ans, mère d’un petit garçon de 3 ans  je suis responsable communication chez Green Invest Africa et aussi coordonnatrice d’un évènement annuel appelé « Green Days Africa ».

– Et votre vie professionnelle

Après le BAC en 2007 je suis admise en faculté de droit, je fais 2 ans de droit puis j’abandonne pour faire la communication alors ma formation de base aujourd’hui ce sont les ressources humaines et la communication. j’ai vite commencé à bosser, après mon BTS je fais mon premier stage de 6 mois  dans une entreprise de communication de la place ensuite 3 mois de CDD après cela je décroche un autre emploi dans une nouvelle start up qui fait de l’assistance routière et la gestion de flotte automobile en tant que chargée de communication je fais trois ans pratiquement dans cette start up puis je change d’entreprise pour un poste d’assistante de direction, je devais bosser sur un évènement ponctuel le sommet union européenne Afrique  après cela je tombe enceinte donc je  marque une pause pour m’occuper de mon fils ensuite je recommence à bosser dans la société ou je suis actuellement responsable communication.

– Et pourquoi ce secteur d’activité

J’ai choisir de faire la communication par contre je n’ai pas choisis de travailler dans le secteur du développement durable. Je suis arrivé dans le milieu de la durabilité par hasard, celui qui est mon employeur aujourd’hui est un expert du climat c’est lui qui m’a encourager et motivé .Mon aventure dans le développement durable débute sur un évènement concept Green que j’ai pensé et ensemble nous avons approfondit et ficelé cet évènement qui est à sa troisième édition en cette année 2022. Je peux dire aujourd’hui que je suis aussi experte en concept évènement durable.

– Quels sont vos projets à venir ?

Projet au sein de l’entreprise, comme je le disais plus haut en plus d’être responsable communication je suis aussi coordonnatrice d’un évènement appelé « Green Days Africa ». Nous sommes aujourd’hui au four et au moulin pour l’organisation de la troisième édition.

– Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

Deux évènements qui ont changés ma vie

a- La naissance de mon fils

b- L’organisation de l’évènement Green Days Africa

Ces deux évènements m’ont appris le sens du mot responsabilité et dans ma vie privé et dans ma vie professionnelle. Il fallait s’occuper d’un enfant et en même temps gérer de bout en bout un évènement annuel  organiser sur trois jours, il fallait avoir un sens de l’organisation pointu pour y arriver. Chaque année à partir du mois de septembre fallait commencer déjà l’organisation de l’évènement, à ces périodes faut bosser plus que d’habitude et aller au-delà des heures normales  de boulot, finir à 22h/23h parfois et ce jusqu’à presque 7/8 mois puisque l’évènement se tiens chaque année dans le mois de mai. Cela m’a permis de voir moi-même tout le potentiel que j’ai et ce dont moi-même je suis capable pour atteindre mes objectifs.

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Je n’aime pas trop l’idée de donner des conseils parce que chaque situation est unique et particulière seulement il faut croiser les bonnes personnes au bon moment et il faut surtout rencontrer des personnes qui croient en vous, en ce que vous faites.

Pour avoir rencontré cette qualité de personne  pendant mon parcours je peux vous assurer qu’il n’y a pas meilleure façon de vous booster si vous avez le courage.

 – Votre avis sur la situation de la femme en Côte d’Ivoire

Ici en Côte d’Ivoire je peux dire que la situation de la femme évolue petit à petit. je vois beaucoup de femme entreprendre et beaucoup de femme entreprenante.

Chaque femme aujourd’hui essaye de faire une petite activité pour pouvoir se prendre en charge, être indépendante et ça fait vraiment plaisir de voir les femmes se battre de cette façon pour casser tous les stéréotypes.

– Votre avis sur le site ?

J’ai découvert le magazine par hasard et je peux dire que j’aime bien aller me balader sur le site pour lire le parcours des femmes déjà interviewées chaque histoire est unique et particulière.

– Dernier mot ?

Je remercie le fondateur Aziz Harcha de m’avoir donné cette opportunité de pouvoir m’exprimer à travers son magazine et mon dernier mot est un mot d’encouragement pour le magazine qui essaye à sa manière de valoriser la femme de la mettre en avant.

On vous souhaite plein succès et bonne chance pour la suite.

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Mars 2022

scroll to top