Close

Sylvie Kinigi

Sylvie Kinigi

Sylvie Kinigi

 

Sylvie Kinigi a été Première ministre du Burundi du 10 juillet 1993 au 7 février 1994 et présidente par intérim du 27 octobre 1993 au 5 février 1994.

Sylvie Kinigi est née en 1952 à Mugoyi
Les aléas de la guerre civile l’on poussée à occuper les deux postes.  Après une éducation religieuses dans une école belge pour filles, Sylvie Kinigi  a étudié l’économie à Bujumbura. Mariée à 19 ans à un professeur et devenue mère de quatre enfants, elle poursuivit ses études.
Alors engagée en politique dans le parti au pouvoir, elle a fait changer les lois notamment à travers des mesures économiques et sociales pour les femmes.
 En 1991, elle est parvenue à réduire les dépenses militaires et à mettre en œuvre un programme de réforme, en tant que conseillère du premier ministre. Après les élections de 1993, le vainqueur de la présidentielle, l’opposant Hutu Melchior Ndadaye, a nommé un cabinet multi-ethnique, avec une Première ministre Tutsi, Sylvie Kinigi, qui s’est aussitôt engagée à faire de la réconciliation sa priorité absolue. Un pari réduit à néant quelques mois plus tard, lors de l’assassinat du président Ndadaye et de six de ses ministres, qui marquera le début de la guerre civile.
Malgré le chaos, Mme Kinigi parvint à rassembler une quinzaine de ministres pour continuer à gouverner, devenant ainsi présidente par intérim.
 En janvier 1994, le Parlement élit le Hutu Cyprien Ntaryamira à la présidence pour le reste du mandat de M. Ndadaye. Mme Kinigi démissionne de son poste de Première ministre lors de l’investiture de M. Ntaryamira et quitte le pays.
scroll to top