InterviewsLes femmes d'Afrique

Btissam Goumara

Pack Lmf Pack Basic

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Btissam Goumara, femme, épouse et maman d’un petit ange de 5 ans « Eliana ». Une ex-banquière, diplômée en management et gestion à l’École Nationale de commerce et de gestion Kénitra. Qui après une fausse-couche, un burn-out et plusieurs défis de la vie, a décidé de démissionner pour faire une reconversion de carrière et combiner ces deux passions, la mode et le développement personnel.

Tomber enceinte une semaine après ma démission ne m’a pas facilité la tâche, mais l’envie ardente que j’avais, de donner sens à ma vie était plus forte que tout.

Directement j’ai intégré le Collège Lasalle Rabat et puis je suis repartie me former en image et relooking pour que ma mission devienne : accompagner les femmes à devenir plus épanouies, fortes et confiantes.

En déployant leur potentiel image et en les réconciliant avec leur corps.

– Et votre vie professionnelle

D’un cursus économie et gestion à l’univers de la mode.

Je suis la fondatrice de la marque Eliana Brand et du festival MOD’AFRIKA. Et après plusieurs expériences dans cette univers, j’ai pu combiner mes expériences personnelles et professionnelles pour accompagner au mieux toutes les femmes qui viennent vers moi.

Car oui aujourd’hui je suis très reconnaissante aussi pour ces expériences et ces challenges de vie, que je considérais les pires choses qui pouvait m’arriver. Mais aujourd’hui je les vois des cadeaux, qui m’ont permis d’avoir beaucoup d’apprentissages sur moi, mes limites, mes forces, mes faiblesses…

Et qui sont devenus mes points forts, mon unicité, ma différence, qui me permettent aujourd’hui de comprendre mes clientes, de les accompagner et de leur donner exactement ce dont elles ont besoin.

Et c’est comme ça que je suis devenue coach en Empowerment et en image, et la fondatrice de l’académie IN&OUT. Une académie qui accompagne les femmes libres et audacieuses vers leur véritable bien-être, leur plein pouvoir et force à travers un travail interne et externe de leur image.

Car aujourd’hui je ne suis pas une coach qui s’est juste formée, et appris des techniques. Mais une coach qui a vécu les mêmes situations et qui partage sa réalité.

Je suis passée par là, je l’ai vécu, je sais ce qu’elles vivent, je sais exactement ce qu’elles ressentent et je sais exactement ce dont elles ont besoin.

– Et pourquoi ce secteur d’activité

Il y’a 5 ans, je détestais mon corps, je vivais dans l’auto-sabotage, dans la culpabilité, dans la victimisation.
Je ne faisais que me comparer et me critiquer tout le temps..

En toute honnêteté, mon moteur au début était pour que je puisse me sentir bien dans mon corps, surtout après ma grossesse. J’avais pris énormément de poids, j’étais en obésité, j’avais un ventre, des bourrelets, un relâchement après la césarienne et je ne correspondais pas du tout aux standards de beauté. L’apparition des cheveux blancs, les ridules même à 28 ans ne m’ont pas aidé non plus. ( Beaucoup de femmes vont me comprendre )

Lire aussi :   Madiha Bencekri

Bref tout ce qu’il fallait pour que du jour au lendemain je ne me reconnaisse plus au miroir, mon estime et mon amour de moi ont chuté. Je me sentais emprisonnée dans un corps qui n’était pas le mien.

Je ne me reconnaissais plus, je sentais que je suis devenue tout ce que je ne voulais jamais devenir…Trop tard je l’étais déjà.

Jusqu’au jour où j’ai compris que la confiance en soi ne se mesure pas à un âge, une taille ou un poids, mais à un travail intérieur et extérieur. Qui commence par l’acceptation de soi et se poursuit par la connaissance nécessaire pour se mettre en valeur.

Aujourd’hui je rêve d’un monde où chaque femme s’accepte pleinement et s’aime comme elle est, de l’intérieur comme de l’extérieur et ce que je sais c’est que l’image est un excellent outil pour réaliser cela.

Quand une femme a une image qui la reflète vraiment, développe son amour et estime de soi et se sent bien dans son corps et son esprit. Rien ne peut l’arrêter.

– Quels sont vos projets à venir ?

J’adore voir les femmes Contentes, Confiantes et Rayonnantes. C’est ma mission et je vais faire tout ce que je peux pour le faire avec le maximum de femmes.

C’est pour cela que je suis en train de travailler sur quelques propositions de projets dans ce sens ( Ateliers, formations…) et autres que je ne pourrais pas encore partager jusqu’à aboutissement inchallah.

Mais une chose est sûre, c’est que pour le moment je reste focus sur l’académie IN&OUT et à développer son programme pour donner le meilleur et rajouter de plus en plus de valeur, pour que je puisse accompagner au maximum, ces femmes qui me font confiance, qui sont dans cette quête d’épanouissement…veulent se sentir bien, avoir une image dans laquelle elles se sentent confiantes et rayonnantes.

Et c’est leur droit !!
Pourquoi vivre, si ce n’est pas pour être épanouies, heureuses, atteindre ses objectifs et vivre pleinement ?

– Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

Plusieurs évènements qui chacun d’eux a eu son impact sur ma vie.

Mais je pourrais dire que l’évènement qui était le plus dur mais qui a le plus forgé ma personnalité, m’a permis de grandir et de faire sortir le meilleur de moi-même est la tournure qu’a pris ma vie l’année où j’ai démissionné.

Après que j’avais tout ce dont je rêvais, le poste, la voiture, la maison, le mari, je voyageais à 5 pays par an et je faisais tout ce que je voulais sans calculer.

Comme par hasard quand j’ai démissionné, je suis tombée enceinte, mon mari a perdu son travail, mon papa était dans le démarrage de son projet. (Donc ne pouvait pas m’aider non plus et personne sur qui compter..)

Je savais que même le fond de sécurité qu’on avait de côté allait finir dans pas longtemps surtout qu’on n’avait pas prévu : un enfant, le chômage et aucune aide à part celle de Dieu, j’avais presque perdu ma maison car je ne pouvais plus payer et je ne me reconnaissais même plus avec le poids de grossesse que j’avais pris dans cette période.

Lire aussi :   Hasna FAKIHANI BERRADA

En 2 mois j’avais perdu tous mes repères, je ne comprenais plus ce qui se passait et la seule question que je me demandais :

Comment notre vie pouvait changer du jour au lendemain ? À quel moment j’ai permis à ma vie de devenir ce qu’elle est devenue ?

J’avais compris une chose c’est que Dieu me disait : montre moi qui tu es ? toi BTISSAM, pas la banquière, la femme de, la fille de…Ou qui a cette maison, cette voiture, a ce corps ou ce visage !!!

Toi la personne, quelle est ta valeur aujourd’hui ?

Toutes les choses auxquelles je m’identifiais n’étaient plus là. C’est là où je me suis connue le plus, j’ai connu ma véritable force, ma véritable valeur.

C’est là où j’ai compris aussi, qu’on a beau à calculer, vouloir contrôler, anticiper…Finalement on ne contrôle rien !

C’est là où j’ai compris que j’avais essayé de prévoir, tout planifier avec même un fond de sécurité qui pourrais supporter les charges d’une année entière mais Dieu m’a montré que ce n’est pas moi qui contrôle et que finalement je ne contrôle rien !

Et c’est là où j’ai appris à faire ce que je peux en laissant les choses entre les mains de Dieu et en ayant foi au process.

Car le jour où Dieu a voulu basculé ma vie il l’a fait et le jour où il a voulu changé ma vie encore une fois, il l’a fait et tout a changé vers le meilleur hamdollah. Juste après l’arrivée de mon petit trésor « Eliana ».

On fait ce qu’on peut mais finalement c’est Dieu qui décide…Just trust the process.

Et je crois que ce sont ces moments de bas qui nous montrent la valeur des hauts.

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Franchement j’aimerais dire beaucoup de choses à ces magnifiques femmes qui chacune ses challenges, son histoire…Mais ne baissent pas les bras, veulent se prendre en main, et font tout pour atteindre leurs objectifs.

Mais la première chose que je vais dire à chacune d’elles :

N’oublie pas qu’avant d’être « épouse, maman, fille… »
Tu as été TOI et toi aussi tu as le droit de te donner de la place dans ta vie, de te donner du temps, de prendre soin de toi et de t’aimer…

Car une chose que beaucoup de femmes font en croyant bien faire, c’est de croire que prendre soin de soi n’est pas une priorité.

C’est une erreur que j’ai longtemps faite en croyant bien faire aussi, mais plus je me poussais jusqu’au bout plus la fatigue émotionnelle et physique s’installait, moins je pouvais gérer…

Lire aussi :   Maria Latifi

Et je me suis rendue compte finalement après un burn-out et plusieurs conséquences néfastes malheureusement, que si je voulais prendre soin de ma famille et atteindre mes objectifs :
Fallait que je commence à prendre soin de moi
Fallait que je sois à l’écoute de moi-même
Fallait que je sois à l’écoute de mon corps
Et à prendre soin de mon bien-être.

Je sais que ce n’est pas toujours facile. Ça je le sais étant moi-même, une femme, une épouse, une maman…

Mais ça commence par un acte facile, celui de :
PRENDRE LA DÉCISION de le faire d’abord et puis de passer à l’ACTION
Même si je n’en ai pas envie
Même si d’autres personnes me réclament des choses.

Au contraire je me promets de prendre soin de moi, car je sais que quand je prends soin de moi, je me sens mieux dans mon corps et mon esprit, oui, mais aussi je suis plus présente pour elles, pour ma famille, pour mon entourage et encore plus productive dans mon travail et dans toutes mes tâches…

 

Alors prenez du temps pour vous, mesdames, ne serait-ce que 5 min et vous verrez la différence non seulement sur vous mais sur tout votre entourage…
Prenez conscience que vous êtes le noyau, je le dis à chaque fois et je le dirais pour toujours, vous êtes le noyau Mesdames.
Non ce n’est pas de l’égoïsme…C’est un amour envers vous-même. Et chacune de nous le mérite.

– Votre avis sur la situation de la femme au Maroc

Je suis très contente de l’évolution de la situation de la femme au Maroc, certes y’a encore du travail surtout pour les filles dans les milieux défavorisés, mais ce que j’ai beaucoup aimé, c’est le respect que je commence à voir de plus en plus dans la nouvelle génération des jeunes et des garçons vis-à-vis de la femme et des filles.

Et c’est sûr que le fruit de l’éducation dès l’enfance, au respect de l’autre en tant qu’être humain quel que soit son sexe, commence à donner ses fruits, et c’est à chacun de nous de commencer cette éducation dans son entourage et avec ses propres enfants.

8– Votre avis sur le site ?

Franchement je vous félicite pour cette initiative qui met en avant plusieurs femmes inspirantes, impactantes chacune à sa manière. Et même d’autres qui peuvent paraitre pour quelques-uns normales mais qui de par leurs histoires, peuvent créer le changement chez d’autres.

Car des fois il suffit du bon mot, de la bonne phrase pour créer le déclic que nous avons tant attendu.

9– Dernier mot ?

Je vous souhaite une très bonne continuation dans votre chemin. Ce fût un honneur de pouvoir partager mon humble histoire avec toutes les femmes qui passeraient par là et je vous remercie énormément pour cette belle opportunité.

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Novembre 2023

Pack Lmf

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page