Interviews

Djenabou Sow

Pack Lmf Pack Basic

1- Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Je m’appelle Djenabou Sow, je suis guinéenne, j’ai 21 ans. Je suis diplômée en philosophie-économie de l’Institut Supérieur des Sciences de l’Education de Guinée (ISSEG).
Suis activiste, militante des droits de l’homme.

Suis née le 13 janvier 2001 à Coyah-Guinée, fille de Mamadou Saïdou et de Fatoumata Diallo.

En 2003, je commence l’école primaire au Groupe Scolaire Fatim école sis au Km36, j’ai obtenue mon examen d’entrée en 7ème année en 2011, en 2015, j’ai obtenue mon Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC) au Groupe Scolaire le Savoir sis à Sanoyah Km38, j’ai obtenue mon baccalauréat unique en 2018 option Science Mathématique dans ladite école. En fin 2018, j’ai été orientée à l’Institut Supérieur des Sciences de l’Education de Guinée (ISSEG), département Philosophie-Economie, et c’est en 2022, j’ai obtenu mon diplôme de licence professionnelle.

2- Et votre vie professionnelle

Je suis activiste depuis 2018 jusqu’à nos jours, j’ai évolué dans certaines organisations nationales et internationales tel que : Le Cercle des Jeunes Filles Battante et Libre de Guinée (CeJeFi-BaLiG) en 2018, la Fondation KADIAK pour l’humanitaire en 2019, le Club d’art oratoire en 2019, membre de la Commission Jeunesse travailleuse de la Coalition Nationale des Travailleurs de Guinée (CNTG) en 2020, l’ONG Aide aux Femmes et Enfants en Situation Difficile (AFESD) en 2021 et STREETNET Internationale en 2021 dont je suis reporteur en Guinée depuis 2021 jusqu’à nos jours, Elles S’Expriment en 2022 dont suis la chargée de Communication.
En septembre 2022, j’étais la chargée de Communication des Éditions Ganndal. Novembre 2022, assistante communication au Salon International du Livre de Jeunesse de Conakry.
Actuellement, je suis agent commercial à PayCard.
Depuis plus de 1an, je suis community manager de plusieurs pages Facebook.
En 2021, j’ai couvert l’activité en Guinée et au Sénégal sur le commerce transfrontalier entre ces deux pays voisins.
Passionnée le journalisme, En 2020, je me suis lancée dans la sphère médiatique j’ai commencée ma première expérience avec le site Africalynx.com ou je suis rédactrice ensuite, le site Flashguinée.com où j’ai été reporteur pendant au moins 3 mois, puis jai continuer avec le site Africasport.com ou j’ai exercé un stage en tant qu’animatrice d’émissions sportives.

Lire aussi :   Oumayma el kharrazi

En-dehors de ma vie associative, je fais le commerce.

3- Et pourquoi ce secteur d’activité

Le monde de la communication me passionne depuis quelques années.
La communication est un domaine que j’ai choisi, car il fait appel à des capacités de réflexion, d’analyse, un grand sens de l’écoute et à de la créativité.

4– Quels sont vos projets à venir ?

Mes projets d’avenir sont de marquer mon histoire crée des centres de réinsertion pour sortir les enfants de la rue, crée un emploi pour sortir les femmes de la mendicité, promouvoir un travail descend pour tous.

5- Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

Les moments qui ont marqué ma vie, à chaque fois que j’aide quelqu’un je le considère comme un moment fort. je vous dirait simplement que chaque jour qui passe, marque le quotidien de ma vie parce que si je regarde tout ce que j’ai puis accomplir en quelque temps seulement, je trouve que chaque jour ma vie s’améliore et avec mon histoire. Car chaque jour, je me rappelle d’où je viens, et voir là où j’en suis aujourd’hui.

6– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Mon conseil pour toutes ces femmes qui veulent réussir Il n’y a qu’une façon d’échouer.
C’est d’abandonner avant d’avoir essayé !
Qui doute de ces forces, donne forces à ses doutes. Croyez-vous-en.

7- Votre avis sur la situation de la femme au Guinée

La situation de la femme en Guinée commence à s’améliorer par rapport aux années précédentes. elles sont maintenant nombreuses dans les postes de responsabilité, mais elles doivent encore continuer à se battre pour atteindre un nombre élevé de femme .

Lire aussi :   Fatoumata Diaraye DIALLO

8– Votre avis sur le site ?

Lemondeféminin.com est un site que j’ai découvert à travers LinkedIn mais c’est vraiment bon, car avec ce site les femmes auront aussi leurs voix.

9– Dernier mot ?

Pour finir, la femme est forte, elle doit s’affirmer via sa connaissance et elle doit toujours continuer à apprendre, car si elle le fait, elle ne serait point évincée au sein de la société.
Elle serait importante et elle inspirera d’autres à se battre comme elle. Je pense que la femme africaine a été toujours cette brave, battante, cette femme qui se démarque, mais il y a une chose aussi qui nous empêchent d’être vues au plan mondial, c’est l’audace. Nous avons tellement de femmes instruites, mais qui ne sont pas audacieuse.

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Novembre 2022

Pack Lmf

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page