Close

Hortavie Lydie Sengue Mpondo

Hortavie Lydie Sengue Mpondo

Hortavie Lydie Sengue Mpondo est une actrice, mannequin et graphiste camerounaise née le 27 juin 1992 dans la ville camerounaise de Limbé. Elle est diplômée du collège de Sonara dans la même ville et étudie la biochimie à l’université de Douala.

Hortavie se fait connaître au Cameroun grâce au mannequinat. En effet, elle est l’égérie de la marque Bold MakeUp. Elle est donc visible en Europe occidentale (Belgique et France) et en Afrique (Cameroun, Côte d’Ivoire, Sénégal et Congo). Elle a aussi posé pour la banque gabonaise BGFIBank Group au Cameroun. Pendant un temps, elle a aussi été représentée par l’agence Niki Heat Model Management. En 2017, elle représente la marque Deidoboy lors de la Deidoboy Fashion Day qui a lieu au Collège Alfred Saker dans le quartier Deïdo à Douala avec d’autres personnalités telles que le présentateur de télévision camerounais Président Tchop Tchop.

Ses parents n’étaient pas favorables à son choix de carrière d’actrice, estimant que les artistes étaient illettrés. Elle se tourne vers le cinéma et la télévision en 2017 à l’occasion du tournage de “Le Coeur d’Adzaï” dans lequel elle joue le personnage d’Amanda,la soeur de Cynthia Elisabeth une production co-realisé par Stéphane Jung et Sergio Marcello. Entre 2018 et 2019, Hortavie tourne 3 courts métrages dont Elles de Thierry Kamdem, un film engagé contre les violences familiales que les hommes infligent à leurs femmes et leurs enfants. En 2018, elle joue dans la série Otage d’amour d’Ebenezer Kepombia. La même année, elle tient le rôle principal féminin Rose Young aux côtés des acteurs camerounais (Blanche Bilongo, Stéphane Tchonang) et français (Baba Wild, Milan Ewing) dans le long-métrage Coup de foudre à Yaoundé de Mason Ewing.

En cette année 2021,nous la retrouvons dans la série à succès “Madame-Monsieur” d’Ebenezer Kepombia dans laquelle elle joue le rôle d’ Alice. Elle est également l’égérie de la marque comestique “Teint d’Afrique” pour la gamme CARMA.

Considérée comme une étoile montante du cinéma camerounais. En parallèle de sa carrière dans le divertissement, Hortavie Mpondo mène une activité de graphiste et soutient le mouvement Me Too.

scroll to top