Les femmes d'AfriqueInterviews

Jeanne-Luxene Darlene Kusakana

Pack Lmf Pack Basic

1- Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Je suis Jeanne-Luxene Darlene Kusakana née le 17.10.1998. Je suis de nationalité congolaise, vivant à Kinshasa. Je suis licenciée en sciences de l’information et de la communication, en option communication des organisations depuis 2021.
J’évolue depuis 2019 dans un réseau d’entrepreneurs congolais dénommé Talents d’entrepreneuriat qui a pour but de promouvoir les jeunes entrepreneurs congolais dans différents secteurs d’activités.

2- Et votre vie professionnelle

Depuis 2019 comme je venais de le dire là dessus, j’évolue dans un réseau d’entrepreneurs et là je travaille comme coordinatrice adjointe. Durant mon cursus académique j’ai pu travailler avec des Petites et moyennes entreprises dans lesquelles j’ai pu observer et comprendre le monde de l’entrepreneuriale.
En 2020, j’ai lancé ma petite entreprise de beauté dénommée « Concern hair and beauty » qui consiste à promouvoir les jeunes coiffeuses et maquilleuses ayant une touche professionnelle mais qui se sentent dévaloriser. Je manageais ces jeunes filles dont l’âge varie entre 16 et 25 ans. Mon souci est surtout de vouloir les jeunes filles croire en elles et s’imposer dans le monde mais malheureusement pour la première fois, j’ai échoué, j’ai dû fermer les portes de « Concern hair » par faute de financement et manque de matériels nécessaires pour mettre à la disposition de ces jeunes filles.

La même année j’ai intégré une asbl TPMJ en sigle Touche pas à ma jeunesse qui promeut la jeunesse congolaise et la vision est de créer les emplois de jeunes.

En 2021, je me suis lancée dans l’agro-écologique

3- Et pourquoi ce secteur d’activité

J’ai choisi l’agro-ecologique parce qu’avant d’être une passion est partie d’un constat /un problème que j’ai trouvé autour de moi et dont j’ai été moi-même l’objet. J’ai souffert d’être grand manque d’appétit pendant quelques moi et ça a créé un déséquilibre à ma santé. J’avais beaucoup maigri, les gens m’ont suggéré de prendre des vitamines stimulant l’appétit mais malheureusement je n’ai pas voulu car je voyais les inconvénients. Ma mère m’avait cependant fait un mélange de soja et du blé pour m’aider et je vous assure que c’était vraiment magique! Et après j’ai observé autour de moi, j’ai vu de personnes qui avait le même problème que moi et les enfants qui souffraient de la malnutrition, j’ai commencé à faire ce mélange et j’ajoutais le maïs et les arachides à cela, les gens aiment ça et demandent ça.

Du coup, j’ai commencé en 2022, à commercialiser ce produit (la bouillie). En Novembre 2021, j’ai obtenu 1hectare de terre dans la province du kongo central grâce à l’asbl TPMJ, j’ai commencé à cultiver le sojas,maïs, arachides et blés.

La culture du blé m’a pas réussie suite aux prédateurs qui finissent tout avant la récolte. Mais avec les maïs, arachides et sojas c’est du succès.

J’approvisionne du blé chez d’autres agriculteurs pour continuer la production de ma bouillie. En 2022, j’ai commencé la commercialisation de la boullie et je cultive en même temps des légumes, tomates, des maniocs, patates, des oignons…que je vend à des prix très raisonnables pour permettre même aux petits peuples de bien être nourris.

En janvier 2023, j’ai trouvé des associés, je me suis donc décidée de créer et légaliser la société en tant que SAS (société à part simplifiée) dans laquelle je suis la présidente. La société se dénomme 2 Éco likasa. Cette nomination est partie d’une vision écologique et économique, nous voulons que la population consomme bio

Lire aussi :   Edwige-Laure Mombouli

4– Quels sont vos projets à venir ?

Et à l’avenir nous envisageons créer une usine de transformation agricole, un super marché 100% bio, créer des fermes (l’élevage de gros et petit bétail). Nous continuons d’acheter des terres et en même temps nous produisons. Ce n’est pas facile mais nous croyons fermement que c’est possible d’atteindre nos objectifs et un jour 2 Éco likasa fera partie de grandes sociétés congolaises réputées à travers le monde entier car nous imposons l’excellence, contribuer à l’épanouissement et au développement économique de notre beau et cher pays la RDC et le bien-être de la population reste notre souci majeur.

5- Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

Les moments de galère et de chômage sont ceux qui ont changé ma vie en bien, bien-sûre! Déjà qu’en 2015, après obtention de mon diplôme d’état en math-physique mes parents se retrouvaient dans une situation financière très inconfortable. J’ai dû ne pas aller à l’université après le bac, j’ai chômé une année. C’est par là que j’ai compris que chacun avait le choix et j’ai choisi de me battre pour aller (en étant vendeuse ambulante d’une boisson énergisante) pour aller à l’université l’année suivante et c’est par là que j’ai pris l’élan d’entrepreneur. Ça n’a pas été facile pour moi mais ça été possible car j’ai pu payer mes 5 ans de cursus académique toute seule.

6– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Au femmes, je peux conseiller de découvrir les potentiels que Dieu a mis en elles, de se trouver un rôle dans la société, de ne jamais se sous-estimer et de croire en en elles peu importe les difficultés. Surtout de ne jamais prendre les moments les plus sombres de la vie pour une faiblesses. On devient femme par le fait de changer la vie, en partant d’un problème en devant source de solutions. Chaque femme doit être la raison pour laquelle son entourage croit au développement et au changement, surtout c’est très important d’être bien entourée et rester ferme dans chaque décision que nous prenons en plus faire le bon choix.
Les moments de misères ont non seulement transformé ma vie en entrepreneuse mais aussi en licenciée. Je suis très fière de moi car ces moments pouvaient aussi me pousser à la prostitution mais j’ai pu faire le bon choix

Lire aussi :   Marie-Noelle Nlandu

7- Votre avis sur la situation de la femme

Les femmes congolaises sont les meilleures, elles sont des vraies lionnes, elles sont très proactives et compétitives, elles savent encourager les autres dans ce qu’ils/ elles font! Bien que parfois c’est compliqué mais je crois que la femme congolaise arrivent toujours à trouver des problèmes autour d’elle et y apporte des solutions

8– Votre avis sur le site ?

Le site est tellement génial et est digne d’être répondu déjà qu’il soutient la gente féminine. Et je crois que vous prospérerez à tous égards puis que votre vision est parfaite

9-Dernier mot

Je vous remercie énormément de m’avoir choisi de faire partie de celles qui devraient faire partie des voix féminines de ce merveilleux site. C’est vraiment pour moi un très grand privilège.

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Février 2023

Pack Lmf

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page