Interviews

Khawla YASER

1- Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Je suis Khawla YASER, actuellement j’occupe le poste de Responsable commerciale dans le domaine de l’Intégration Télécom, j’ai effectué tout mon parcours professionnel dans les nouvelles technologies IT, suite aux études en économie et gestion à la Faculté Hassan 1 et un Master en ingénierie d’entreprise à l’ENCG de Settat dont je suis diplômée.

Je suis passionnée par le métier de commercial qui me permet, inlassablement, d’échanger avec des différents clients et d’apporter des solutions à leurs problématiques en me basant sur des techniques de persuasion et de négociation.

2- Et votre vie professionnelle

Je trouve que j’ai une vie professionnelle épanouie qui me permet d’apprendre jour après jour et de rencontrer de nouvelles personnes qui m’inspirent.

Mon ambition est d’apprendre et de me challenger, je cherche à me surpasser, avec mesure, dans le monde professionnel. Tout au long de mon parcours, je me suis trouvée une idole de qui, inéluctablement, j’ai pu m’instruire. Je me considère chanceuse parce que j’étais entourée par des responsables et des collègues qui m’ont fait confiance et qui m’ont permis d’exploiter au mieux mes compétences.

Chaque épisode, je le considère comme un nouveau défi que je dois relever.

3- Et pourquoi ce secteur d’activité

J’ai épousé ce secteur d’activité par pure coïncidence, car à la fin de ma première année d’expérience, j’ai constaté que la digitalisation s’impose transformant, en permanence, les habitudes de travail et cible à améliorer la productivité et l’expérience client dans les différents domaines d’activité. C’est le secteur d’innovation et d’apprentissage en continu, ce qui me permet de rester en veille technologique et de comprendre ce qui se passe derrière les coulisses.

4– Quels sont vos projets à venir ?

Je sais que l’avenir peut me réserver pleins de surprises qui ne correspondent pas nécessairement à mes projets initiaux, mais elles doivent me permettre de repartir, de reconstruire, recréer de nouvelles choses avec mes collaborateurs. En poursuivant dans la même direction, j’aimerais continuer à développer mes compétences en management et progresser dans ma carrière.

J’aimerai aussi avoir l’occasion de partager mon savoir-faire avec d’autres personnes via des séminaires, des formations ou juste des post et les inspirer comme l’ont fait d’autres avec moi auparavant.

5- Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

Selon moi, chaque instant de notre vie nous marque, nous pouvons en être conscients comme nous risquons de ne pas l’être, c’est défini par son impact sur nous, plus il est important plus nous le considérons comme une tournure dans notre vie.

Pour la mienne, mon passage chez un leader dans le monde de l’intégration Télécom, a forgé ma personnalité et a affiné mon professionnalisme.

En outre, mon Master m’a permis de découvrir un autre aspect de la société dans le domaine commercial en particulier et économique en général.

6– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Je considère que la réussite consiste à accepter la défaite, le changement et à s’adapter aux différentes circonstances pour que nous puissions toujours continuer à aller de l’avant.

Mon conseil se résume à l’apprentissage en continu, pas nécessairement via les formations et les cours car chaque expérience ou nouvelle opportunité de travail doit être évaluée sur le facteur d’apprentissage et d’évolution ; notre objectif primordial doit être l’amélioration de nos compétences, de notre savoir-être, de notre savoir-faire, de nos réseaux …
Une femme qui cherche à réussir ne doit pas se focaliser sur autrui, mais sur ses compétences et son développement. D’ailleurs, cela est valable aussi pour les hommes.


7- Votre avis sur la situation de la femme Marocaine

Certes la femme marocaine d’aujourd’hui est de plus en plus consciente de ses droits, ses qualités et son rôle dans le développement de la société, cependant il nous reste encore du chemin à parcourir vu le taux d’analphabétisme dans les campagnes au Maroc en particulier.

Toutefois, les femmes marocaines sont en moyenne 30% moins payées que les hommes au Maroc, a affirmé le Haut commissariat au Plan. Elles sont sous valorisées par rapport aux hommes dans le marché du travail et selon le même organisme qui estime que la marocaine est piégée par le poids historique des rapports sociaux.


8– Votre avis sur le site ?

C’est une admirable initiative, qui nous permet, nous les femmes, de partager nos histoires, nos réussites comme nos échecs et inspirer d’autre femme à réaliser leurs rêves.

9– Dernier mot ?

Je vous remercie de m’avoir donné l’opportunité de partager mon parcours professionnel et j’espère pouvoir influencer ou inspirer d’autres personnes.

En dernier, la clé de la réussite est de croire en soi et développer ses compétences en permanence.
La vie ne nous attend pas et elle ne s’arrête pas pour nous, mais elle nous offre continuellement des occasions pour se rattraper et pour s’améliorer. Soyons positifs et persévérons à progresser quelles que soient les circonstances en sachant que pour réussir il ne suffit pas de continuer, il faut toujours se dépasser.

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Aout 2022

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page