Close

Laila Ouachi: le raid la Sahraouiya, un appel à ancrer l’esprit de la solidarité

Laila Ouachi: le raid la Sahraouiya, un appel à ancrer l’esprit de la solidarité

Le raid “Sahraouiya”, sous le haut patronage du roi Mohammed VI, continue avec une nouvelle édition qui marque un carrefour important dans l’histoire de ce challenge 100% féminin et gagne 2018 plus de visibilité à l’international avec la participation de 3 équipes françaises et un ancrage dans le continent africain avec cinq équipes africaines de femmes d’influence représentant le Kenya, le Nigéria, le Cameroun, le Mali, le Ghana et l’Afrique du Sud.

“Sahraouiya” un challenge à la fois sportif et solidaire, qui permet à toute femme engagée dans l’action sociale de vivre une expérience inédite, alliant sport, émotion et découverte dans un site exceptionnel, tout en adhérant à une cause sociale. S’inscrivant durablement dans des valeurs de solidarité, de partage et de soutien, le raid Sahraouiya apporte son soutien à des actions et à des personnalités œuvrant pour la solidarité et la promotion des droits de la femme.

Il sera marqué cette année par plusieurs nouveautés, ont annoncé les organisateurs lors d’une conférence de presse de présentation du raid tenue au siège de la représentation à Paris de l’Office national marocain du tourisme (ONMT).

Parmi les 40 équipes participantes (2 concurrentes par équipe), cinq seront, entre autres, composées cette année de concurrentes de haute stature venant de plusieurs pays d’Afrique (Kenya, Nigéria, Cameroun, Mali, Ghana et Afrique du Sud), une nouveauté dont s’est réjouie Mme Laila Ouachi, organisatrice de l’événement et présidente de l’association Lagon Dakhla.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

0 Comments
scroll to top