InterviewsLes femmes d'Afrique

Myriam L’Aouffir

Pack Lmf Pack Basic

– Bonjour, avant tout pouvez vous vous présenter SVP

Je suis d’origine marocaine allemande, et j’ai vécu toute mon enfance et adolescence au Maroc, à Rabat.

– Depuis combien de temps êtes vous installée en France, et pourquoi ce choix de vivre à l’étranger ?

Je suis installée depuis 1986, en France, à Montpellier puis à Paris. J’ai souhaité m’installer à Paris, car je souhaitais faire des études dans les branches audiovisuelles et cinéma, sections qui n’existaient alors qu’à Paris en ce temps là.

– Racontez nous un peu votre parcours, et votre vie professionnelle

Je suis rentrée dans le milieu audiovisuel un peu par hasard, et suis passée par différents services, de la politique étrangère, aux partenariats, ce qui m’a permis de découvrir les différents métiers au sein d’une chaîne de télévision. Lorsque je suis passée par le service de presse, j’ai su que j’étais vraiment faite pour les métiers de la communication.
Je suis aujourd’hui à la Direction de la Communication de France 2, chargée des relations avec la presse régionale et le presse internationale.

– Et votre action associative

Notre association Juste pour Eux, est née il y a un an, le 8 Mars 2004. Elle a été créée quelques jours après le tremblement de terre d’Al Hoceima, pour par ailleurs contribuer à l’aide aux sinistrés. Elle a très vite pris beaucoup d’ampleur, en gagnant très rapidement la confiance de centaines de personnalités, institutions, sociétés, partenaires,…
Nombreuses étaient les personnes qui ont souhaité être solidaire, et ont ainsi spontanément répondu à l’appel qui leur a été fait. Après avoir produit le single « Agir Réagir », interprété par les plus grands artistes, parrainé par Gad Elmaleh, c’est une vente aux enchères qui s’est déroulée quelques mois plus tard, animée par le généreux parrain, dont les lots ont été offerts par de nombreuses personnalités et artistes.
Les fonds récoltés ont permis de contribuer à la reconstruction d’une école à Imzouren, et d’ouvrir un Centre Multimédia, accessible aux établissement scolaires de la région, ce qui a d’ores et déjà permis de créer de vives dynamiques locales. Nous allons également soutenir SOS Villages d’Enfants à Imzouren, en leur apportant tout l’appui nécessaire dont ils pourraient avoir besoin, au niveau pédagogique, tel l’installation en réseau du parc informatique, l’accès à Internet, la fourniture de cd-rom éducatifs tous niveaux,…

Lire aussi :   Halima Filali

– Qu’en est il de votre Intégration

Je n’ai vraiment jamais souffert d’un quelque problème d’intégration, puisque je suis aussi bien allemande que marocaine.
Ma double culture me permet d’avoir une ouverture sur différents univers culturels, et je suis très heureuse de pouvoir bénéficier des atouts culturels, linguistiques, sociaux… de ces deux pays.

– Quels sont vos Projets d’avenir

Ils sont très nombreux. Il faudrait que nous levions un peu la pédale pour ralentir le rythme, car nous sommes une équipe qui travaillons depuis plusieurs pays, voir plusieurs continents. Le pôle central se situe à Paris. Un conseiller expert financier à Berlin, des antennes au Maroc, des antennes au Canada, de nouveaux membres actifs sur la Belgique et sur l’Allemagne,… C’est vraiment cette dimension internationale, cette création de dynamiques interculturelle, cette osmose qui dépasse les frontières, au service d’une même cause, de l’autre côté de la Mer, que je trouve fantastique. Et comme le dit la chanson « Ensemble, on peut tout réussir »… Je préfère ne pas parler des projets, mais ne manquerai pas de les dévoiler, une fois concrétisés.

– Vue de France, que pensez vous de la situation de la femme au Maroc

J’ai l’impression que la femme, dans la société urbaine, a envie de faire bouger les choses et se donne surtout les moyens pour le faire. Décidée et convaincue, elle ira jusqu’au bout de ses projets. J’admire beaucoup les gens en général, qui prennent des initiatives, et qui concrétisent leurs idées ou projets. Je n’aime pas parler uniquement de la femme, car je ne supporte pas les mouvements féministes. Bravo simplement à toutes les personnes, hommes ou femmes ou enfants, qui s’engagent, qui s’expriment, qui agissent, et qui contribuent à faire avancer les choses.
Quant à la femme rurale, j’ai été très touchée de voir et de parler, à l’occasion de ma venue au Prix Khmissa 2005, avec des femmes, qui malgré leur peu de moyens, arrivent à faire décoller les choses. Leur portrait m’a beaucoup ému et je les encourage à persévérer dans leurs actions.

Lire aussi :   Selma AIT BELLA

– Votre avis sur le site

Je ne le connais pas encore très bien, mais je pense que beaucoup de femmes peuvent s’y retrouver et devenir fidèle aux différents programmes proposés.

– Dernier mot.

Depuis un an que notre Association existe, je voudrais juste dire que je suis aujourd’hui heureuse de voir que les projets que nous avions pour la région d’Al Hoceima et ses enfants se sont concrétisés. Tous les jours, ce sont de nouvelles institutions qui nous rejoignent, pour rattraper le train et continuer l’aventure ensemble. Ce n’est peut-être qu’un début, mais un beau début, une belle histoire est née, entre un peuple, qui avait probablement besoin de soutien, et une femme, qui a quitté son pays à l’âge de 18 ans, et qui entendait toujours cette voix qui lui disait « tu as appris beaucoup de choses à présent, reviens alors en redistribuer un peu aux enfants qui en ont besoin ».
Autrefois, un regard d’enfant, pouvait me rendre triste. Aujourd’hui, tous les regards de ses enfants, ont égayé ma vie. Et c’est à présent ensemble, que nous allons tracer un petit bout de chemin.

– SIGNE ASTROLOGIQUE : SAGITTAIRE
– QUALITES : GENEROSITE
– DEFAUTS : IMPATIENCE
– PLATS PREFERES : SUSHIS, TOURTEAUX, CAILLES GRILLEES (ETRANGE, NON ?)
– COULEURS PREFEREES: BLEU, SYMBOLE DE L’ESPACE ET DE L’HORIZON
– DEVISE: MIEUX VAUT TROP DE MEFIANCE QUE TROP DE CONFIANCE

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
2006

Pack Lmf

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page