Les femmes d'AfriqueInterviews

Aicha BOULOUIHA

Pack Lmf Pack Basic

1- Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Bonjour, je me présente c’est Aicha Boulouiha ,je suis d’origine marocaine plus exactement de Taza ,J’ai vécu et grandit à Rabat avant de venir M’installer à Dubaï ; Changer de vie était mon but principal , depuis toute petite, j’ai toujours était assez ambitieuse, toujours voulu élargir mes connaissances, apprendre et aller de l’avant.
Je suis titulaire d’une licence en économie, avec plus de cinq années d’expériences dans le salariat et plus de 3 ans maintenant dans l’entrepreneuriat ; en effet je me suis lancée dans la vie professionnelle à un âge très jeune.
Travailler à Dubaï est une expérience qui peut se révéler à la fois stimulante et éprouvante ! D’une part, la ville est un véritable melting pot où on est amenés à collaborer avec de nombreuses nationalités ( Européens, Indiens, pakistanais , Philippins, Libanais, etc.).

Côtoyer diverses Nationalités constitue une richesse au quotidien, Mais cela exige aussi une grande capacité d’adaptation, toutefois en faisant preuve de souplesse et d’ouverture d’esprit, il a été facile pour moi de m’intégrer… du moment que vous parlez anglais, qui est la langue la plus utilisée dans le cadre professionnel comme dans la vie de tous les jours il vous sera plus facile de vous intégrer;

L’idée de m’installer a Dubaï est venue à la base, de ma sœur Imane, qui y vit depuis plus de cinq ans, et je lui en serai toujours reconnaissante, sans oublier Soukaina qui était la première à croire en moi, depuis toujours;

2- Et votre vie professionnelle

En ce qui concerne ma vie professionnelle, je suis aujourd’hui manager – relocations advisors : ma mission est principalement d’aider les personnes qui souhaitent immigrer au Canada – UK – Australie à compléter leurs demandes d’immigration rapidement, correctement et dans les règles.

Je travaille également avec des employeurs pour faciliter leurs procédures d’immigration dans leur processus de recrutement international.

Lire aussi :   Sandrine BELAIR

Mon tout premier job était dans un centre d’appels et il a duré quelques mois, et c’est à ce moment-là que j’ai réalisée que ce n’était absolument pas la vie que je voulais, alors j’ai postulée auprès d’une multinationale , une compagnie d’assurance plus exactement et je suis restée longtemps avec eux ,

En parallèle j’avais créé deux petites entreprises dans le but de me lancer dans une nouvelle expérience , je ne le savais pas encore mais ce n’était pas encore le bon moment pour moi ou plutôt le bon moment d’entreprendre ce projet a cette période j’étais mal , j’avais quelque problèmes d’ordre personnel j’ai donc décidé de tout mettre de côté et de faire un break, et je ne regrette pas cette décision ; cela m’a permis de venir à dubaï et de commencer une toute nouvelle aventure un tout nouveau départ; et de réaliser mon rêve de petite fille ; une jeune entrepreneure a Dubaï la destination préférée des entrepreneurs du monde.

3- Pourquoi l’immigration ?

Certes le métier de consultant en immigration demande beaucoup de rigueur et de sérieux, mais c’est aussi un métier passionnant et valorisant.

Je suis en mesure, au quotidien, d’aider des gens à réaliser leur rêve ou d’apporter de grands changements à leur vie.

Bien que notre quotidien puisse être très technique et qu’il soit encadré par plusieurs obligations et lois, mais on travaille au plus près des personnes afin de les assistés de la meilleure façon qui soit.

Avoir de grandes aptitudes en communication m’a permise d’exceller dans ce domaine ; et j’en suis très heureuse

4– Quels sont vos projets à venir ?

Dans un premier temps, j’aimerais devenir une experte dans ce domaine ; mais je sais que la première étape est de construire une base solide et d’apprendre les éléments de base dans un poste de premier échelon ; par la suite je souhaite combiner mon actuel domaine d’activité et ma passion ; créer ma propre entreprise à dubaï et une ” Branch ”au Maroc, dans le même domaine,

Lire aussi :   Asmaa Ghailan

5- Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

le premier événement qui a clairement changé ma vie, c’est quand je n’ai pas pu accéder à l’école de commerce dont je rêvais et c’était clairement à cause de problèmes financiers car c’était en France et je devais y aller pour passer le concours dans un premier temps ; a cette époque les frais annuels étaient un peu trop chers pour moi et pour ma famille donc je n’ai pas eu cette chance , a vrai dire j’ai très mal vécu ce passage de ma vie et c’est ce qui m’a poussée à prendre ma vie en main, j’ai donc commençais à faire un travaille sur moi-même et à entamer une première expérience professionnelle dans le centre d’appels

Le second a été très éprouvant pour moi et je ne l’oublierai jamais, c’est une phrase qu’un ami m’avait dit il ya exactement 4 ans : Aicha, tu es jeune, je pense qu’entreprendre serait difficile pour toi et je ne pense pas que tu en seras capable ; tu n’as ni l’expérience, ni les contacts pour réussir dans ce domaine ; et je me rappelle qu’il avait littéralement refusé de m’aider pendant le démarrage de ma première petite entreprise ,j’ai eu l’impression de ne pas être estimée à ma juste valeur, je me suis sentie mise au defit , mais avant tout cela m’a permis de lui prouver et de prouver avant tout à moi même que quelle que soit la situation financière, vous pouvez toujours réussir si vous êtes déterminée, si vous travaillez dur, que vous soyez homme ou femme ; et surtout si vous croyez en vous, même quand personne n’y croit, enfin surtout quand personne n’y croit.

Et le troisième je dirai que c’était de rencontrer la personne qui m’a redonné goût à la vie , qui a cru en moi , en mes compétences et qui est toujours la a me motiver au quotidien ;

Lire aussi :   Djamila BENAZOUZ

6- Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Écoutez votre instinct, croyez en Dieu et ne perdez jamais espoirs
Mais surtout n’ayez pas peur de devenir chef, on née pas chef on le devient
Je crois qu’il n’y a pas de liberté sans travail, c’est le seul moyen ou presque de garantir son indépendance financière.
Ni la vie en couple, ni même le mariage d’ailleurs, ne nous protège contre les mauvaises surprises que nous réserve parfois la vie.

7- Votre avis sur la situation de la femme au Maroc ?

Je vois une libération de la femme marocaine du statut de « subordonnée » et de « mineure à vie », qu’elle avait auparavant, En quelques décennies, la femme marocaine est passée d’une structure traditionnelle de nature patriarcale et tribale à la famille dans laquelle la femme s’autonomise par le travail et contribue financièrement à la marche du foyer.

Les indicateurs montrent des avancées encourageantes en matière de statut des femmes au Maroc et j’en suis très fière

8– Votre avis sur le site ?

Je tiens à vous remercier de m’avoir donné l’occasion de prendre la parole aujourd’hui et je vous félicite pour cette initiative, keep it up

9– Dernier mot ?

À toutes les femmes qui poursuivent leurs rêves et qu’elles ne laissent rien les arrêtées : vous êtes de magnifiques inspirations, continuez à travailler dur, à vous battre pour ce que vous croyez être juste être vrai , pour vos rêves , pour aujourd’hui et pour demain , soyez tout simplement la meilleure version de vous même

Maman , papa je vous aime, c’est grâce à vous et pour vous que je me bats quotidiennement

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Aout 2023

Pack Lmf

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page