InterviewsLes femmes d'Afrique

Ndeye Anta Ndiaye

Pack Lmf Pack Basic

1- Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Je me nomme Ndeye Anta Ndiaye, sénégalaise, je suis mariée et maman. Titulaire d’une licence en journalisme et d’un master en communication. Je suis une femme émancipée et défenseure des droits des femmes et des enfants. En dehors de mon travail, j’essaie de trouver du temps pour mes enfants et ma famille.

2- Et votre vie professionnelle

Je travaille en ce moment en tant que Spécialiste en Communication et Médias au bureau de l’Afrique de l’Ouest et du Centre de UNFPA couvrant 23 pays. Je totalise 8 ans d’expérience en journalisme et communication et près de 6 ans dans le domaine de l’aide au développement notamment dans la protection et défense des droits des enfants, des filles et des femmes.

3- Et pourquoi ce secteur d’activité

Quand j’étais enfant, je rêvais d’être présentatrice de télé et par-dessus tout j’adore la communication. J’ai toujours communiquer, interagir avec les gens, être au-devant de la scène. D’ailleurs dans les associations où j’ai été membre, j’assurai tout le temps de poste de chargée de communication.

Quant aux domaines de la protection des droits humains, c’est un principe de vie pour moi. Je suis foncièrement contre l’injustice et comme nous le savons tous, dans nos pays africains les droits des enfants et des femmes sont toujours bafoués. La situation des enfants talibés, les violences basées sur le genre, les flagrantes inégalités de genre, etc. sont autant de problématiques qui m’interpellent. Et j’aimerai jouer ma partition (aussi petite que cela puisse être) car je pense que chacun a son rôle à jouer pour faire changer les choses.

Lire aussi :   Sarah El Haïry

4– Quels sont vos projets à venir ?

Je compte faire mes preuves et évoluer encore au sein du secteur de développement car mon ambition c’est avoir un impact à grande échelle sur la vie des enfants, des filles et des femmes. Pour ce faire, il est important de viser des positions de leadership. Je compte également renforcer mes capacités avec un autre master, d’autres certifications et aussi faire ma thèse de doctorat. En dehors des études et de mes objectifs professionnels, je souhaite également me relancer dans l’entreprenariat, je ne peux pas en dire plus car je suis en train murir ma réflexion là-dessus.

5– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

J’ai un cri de cœur envers mes paires, Femmes. Je pense qu’il est nécessaire de cultiver la solidarité entre femmes. Il est essentiel que l’on puisse se soutenir mutuellement pour évoluer et aspirer au respect de nos droits en tant que femme.

J’appelle également les femmes à croire en elles et à savoir qu’être Femme, c’est une Bénédiction mais aussi un Pouvoir. Ne nous fixons pas de limites, on peut tout accomplir en tant que femme. Nous sommes plus fortes et plus résistantes que les hommes. Rires.

6- Votre avis sur la situation de la femme au Sénégal

Au Sénégal, il y a une grande disparité entre les droits des femmes et des hommes. Par exemple l’âge légal du mariage chez les garçons c’est 18 ans tandis qu’il est de 16 ans chez les filles. Plusieurs filles abandonnent leurs études à cause des mariages et grossesses précoces.

Lire aussi :   Amina Habib

Du côté des femmes, après 9 mois de grossesse sanctionnée par un accouchement aux risques mortels, la femme sénégalaise n’a pas droit à l’autorité parentale sur son enfant qui est uniquement réservé aux hommes.
Les violences basées sur le genre sont également une des problématiques des droits des femmes au Sénégal. La liste est encore longue.

Le code de la famille ainsi que le code de l’enfant du Sénégal doivent être revus pour parer à toute inégalité, protéger les femmes et les enfants et faire respecter leurs droits.

7– Votre avis sur le site ?

C’est une bonne initiative mais également une excellente vitrine pour promouvoir les femmes. C’est juste magnifique !

8– Dernier mot ?

Les femmes sont des super héros. Il n’y rien que nous ne pussions pas accomplir en tant que femme. Girl Power ne doit pas seulement être un slogan mais on doit tout faire pour cela soit une réalité.

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Avril 2024

Pack Lmf

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page