Close

Sara Belhou

Sara Belhou

Sara Belhou

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Je m’appelle Sara Belhou, J’ai 25 ans de nationalité marocaine, je travaille comme chef d’équipe électromécanique à  l’office nationale d’électricité

– Et votre vie professionnelle

Je suis chef d’équipe électromécanique à  l’office nationale d’électricité, titulaire d’un master en management industriel et créatrice de contenu sur les plateformes d’Instagram et Youtube. Je traite les sujets qui nous concernent en tant que jeunes marocains comme l’amélioration continue et le self improvement.

– Quels sont vos projets à venir ?

Comme projet d’avenir nous sommes  en procédure de création d’une marque,  un nouvel outil, le premier de son type, UN JOBMASTER. il s’agit d’un guide de compétences comportementales (ce qu’on appelle en anglais SOFT SKILLS).
Notre but est d’aider les jeunes diplômés marocains, entrepreneurs ou employés à décrocher la carrière qui leurs aspirent. On a employé le bagage qu’on a appris durant notre en management industriel.

– Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

L’évènement qui a changé ma vie c’est quand j’ai décidé de changer ma petite ville natale pour avoir un boulot vers une grande ville comme CASABLANCA, et les moments que j’ai vécu comme une jeune fille marocaine dans un domaine masculin.

 – Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Mon conseil aux femmes est croyez-en vous-même, vos rêves seront demain une réalité.

– Votre avis sur la situation de la femme au Maroc

En tant que femme marocaine je souhaite qu’il n’y est plus de différence entre un leadership masculin et féminin, qu’il soit féminin ou masculin, le vrai leader est avant tout une personne qui rassemble, fédère, entraîne, influence et impulse tout en individualisant son accompagnement.

 – Votre avis sur le site ?

J’ai beaucoup apprécié votre concept , je tiens à vous remercier chaleureusement pour votre encouragement et votre support.

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Avril 2022

scroll to top