Close

Sarah Ndele

Sarah Ndele

Sarah Ndele

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Je m’appel Sarah Ndele, artiste plasticienne et vis à la République démocratique du Congo, je suis une mère célibataire, j’ai un parcours un peu compliqué,

j’ai connu le haut et le bas, voilà j’ai fais les études d’arts à l’académie de Beaux-Arts je suis graduée depuis 2013 et depuis je nage dans la vie professionnelle dans mon domaine d’art, je suis allée dans pas mal de résidences artistes ici dans mon pays tout comme dans d’autres pays d’Afrique, je forme aussi des jeunes filles mères et les enfants de la rue ou orphelins……je suis aussi dans l évènementiel artistique; je travaille autour d’ une thématique : ”Entretenir la racine”.

– Et pourquoi l’Art

J’aime l’art et j’aime souvent dire que ce n’ est pas moi qui a choisi l’art, mais c’est l’art qui m’a choisi, l’art est une passion pour moi, c’est un secteur très révolutionnaire et libre, c’est aussi un moyen d’expression très claire et facile à comprendre.

– Quels sont vos projets à venir ?

Mon projet d’avenir est d’avoir une adresse pour mon entreprise; une maison d’art où je pourrais bien faire mes formations avec des filles mères et des enfants démunis qui n’ont pas eu l’occasion de faire les études.

– Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

L événement ou moment qui ont changé ma vie c est la naissance de ma fille.

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Ce que je peux donner comme conseil aux femmes, c’est que la vie ne nous fait jamais de cadeaux alors il faut travailler pour vivre et être autonome et bien y arriver, elles leur faut:

  • La confiance en soi
  • Un esprit positif
  • Une vision
  • La patience
  • Un travail de qualité et non la quantité

– Votre avis sur la situation de la femme

En tout cas la situation des femmes dans mon pays, c’est que les femmes sont des plus en plus des entrepreneures, elles épaulent leurs époux, malgré que les conditions de vie au Congo sont un peu pénibles !
Les femmes congolaise sont des héroïne ! En passant je rend hommage à toutes ces femmes qui sont mortes ressèment au marché Matadikibala dans leurs champs de bataille par un accident de l’électricité

– Votre avis sur le site ?

J’aime le site car ça permet aux femmes de s’exprimer ! C’est aussi une miroir pour toute les femmes  de marque !

– Dernier mot ?

Mon dernier mot c’est juste que; le jour où la femme Saura réellement qui elle est, le monde changera !
Et j’en profite pour dire à toutes les filles mères qui pense qu’elles ne valent plus à rien, je viens vous encourager et vous lever en disant que vous valez quelques choses et le monde a besoin de vous vous, car je suis passé par là aussi.

Je lance un message à toutes les femmes qui subissent des violence sexuelles ou conjugales, de briser le silence ! Nous avons remarqué que beaucoup des femmes meurent à cause des violence conjugales, mesdames s’il faut divorcer, faites le, c’est mieux que devenir un cadavre !!!!

La femme n’est pas un instrument sexuelle pour ne satisfaire qu’au besoin de l’homme, non! C’est aussi un être humain.

Merci au site www.lemondefeminin.com pour la considération

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Avril 2022

scroll to top