Close

Aabir Alami Elmoubssit

Aabir Alami Elmoubssit

Aabir Alami Elmoubssit

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités :

Je m’appelle Aabir Alami Elmoubssit, j’ai 27ans, digital marketer et designer. Observatrice, intuitive, créative et particulièrement rigoureuse. Je suis toujours à la recherche de nouveaux défis, autant créatifs et stratégiques. Je suis une femme passionnée par le domaine de l’art, et je me suis spécialisée dans le digital. C’est un univers fascinant et j’en apprends chaque jour un peu plus. Je suis de nature persévérante donc je donne le maximum pour avoir un bon résultat au niveau créatif et technique.

– Et votre vie professionnelle :

Après avoir décroché un diplôme en 2016 j’ai commencé à travailler au sein d’une agence de communication petit à petit je me suis passionnée pour le digital marketing et j’ai décidé de chercher un autre job dans ce secteur. Pourtant, quand il a fallu candidater, j’ai hésité. On m’avait prévenue : peu de jobs, beaucoup de concurrence, des salaires peu élevés mais je n’ai pas voulu me résigner, j’étais déterminée à faire un métier qui me plaise. J’ai commencé à faire des recherches, prendre des formations en ligne et après 2 ans j’ai décidé de créer mon projet “smart design” une société spécialisée dans la Publicité-Marketing.

– Et pourquoi le Marketing Digital

Le marketing digital est une passion pour moi, rien de mieux que de se lever le matin et d’aimer ce que l’on fait. Je me suis mise à la recherche d’un métier à la fois amusant et plein de sens. J’ai testé tous les formations. C’est le marketing qui m’a le plus parlé. Malgré le côté “blabla”, j’ai adoré ses aspects créatifs, analytiques et psychologiques. J’avais aussi l’impression que le marketing permettait de comprendre comment certaines personnes ou entreprises avaient un impact sur le monde.

– Quels sont vos projets à venir ?

Ce que j’aime dans mon métier, c’est l’évolution. J’aime beaucoup l’incertitude et l’inconnu. C’est dans ça que tout se crée. J’ai une vision long termiste de ce que je veux faire, aller sur du vrai et sur quelque chose qui a du sens. J’ai une vision stratégique et globale, dans mon métier, les choses évoluent très vite et j’ai hâte de découvrir  cela aussi !

– Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie :

L’événement qui m’a marqué le plus c’est  la pandémie ! Elle m’a permis de tout arrêter. J’avais un rythme vraiment effréné je ne prenais plus le temps de faire des choses. Aujourd’hui, je me suis recentrée. Je tends vers plus de stabilité. Cela m’a beaucoup apporté émotionnellement, dans le cadre de l’organisation de ma vie.

Cela m’a permis de réfléchir à ce que je voulais faire plus tard, d’orienter mes choix. Je trouve que c’est une période nécessaire difficile parce que l’on se retrouve face à soi, alors qu’on a l’habitude d’être en mouvement.  S’arrêter, permet de mieux redémarrer Les fruits qu’a apportés cette pandémie, sont en train de mûrir je suis très reconnaissante de cette période.

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Il faut écouter ses envies, son ambition et se fixer des objectifs à moyen et long terme une carrière se construit, trouvez vous une passion ! Ce que vous voulez atteindre demande du temps et des efforts le temps est la denrée la plus précieuse, cherchez vous un objectif dans lequel vous voulez véritablement vous engager et pour lequel vous investirez avec plaisir de votre temps.

Un sujet vous met-il tous vos sens en éveil ? Foncez à 100%. Si entretemps vous perdez de votre intérêt, c’est que ce n’était peut être pas le bon. Trouver sa passion peut être très difficile, mais une fois que vous l’avez identifiée, plus rien ne peut vous empêcher de réaliser vos rêves.

– Votre avis sur la situation de la femme au Maroc

La femme marocaine a fourni beaucoup d’efforts et a pu montrer qu’elle mérite tout poste qu’on lui confie, y compris les postes à responsabilités. Elle a fait ses preuves dans tous les domaines. La Marocaine bouge, change, à presque tous les niveaux année après année. La femme marocaine du 21ème siècle n’a plus rien à voir avec celle de la fin des années 80.

– Votre avis sur le site ?

Votre initiative est très appréciée, un site dédié 100% à la femme reste une idée géniale, je vous souhaite beaucoup de courage pour aller de l’avant et ça m’a fait énormément plaisir d’être avec vous.

– Dernier mot :

Prenez des risques ! Faire progresser sa carrière, c’est jouer avec les règles établies, mais c’est aussi savoir, à certains moments, prendre des risques ! Jouer avec les lignes, flirter avec les limites sans toutefois les dépasser, aller au maximum sans franchir la ligne rouge.

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Avril 2022

scroll to top