Close

Doris ASSI-DAGRI

Doris ASSI-DAGRI

Doris ASSI-DAGRI

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités ?

Bonjour à tous, Je suis Doris ASSI-DAGRI. Infographiste de formation et “Grouilleuse” à plein temps. J’ai suivi durant 3 ans une formation d’art et de graphisme à l’Institut des Sciences et Techniques de la Communication Polytechnique (ISTC-Polytechnique). Je suis donc titulaire d’une licence professionnelle en Arts et Images Numériques.

– Et votre vie professionnelle ?

J’exerce le magnifique métier d’infographiste chez Bolloré Transport & Logistics Côte d’Ivoire depuis bientôt 6 ans. J’y ai construit une riche carrière dans laquelle, je développe mes aptitudes au quotidien.

– Et pourquoi ce secteur d’activité

Depuis toute petite, j’étais toujours intéressée et captivée par les applications de retouche photo. J’essayais d’avoir un style très personnalisé à chacune de mes retouches. Ma mère a décelé le talent caché qui sommeillait en moi. C’est elle qui m’a orienté vers cette formation et vers cette école.

– Quels sont vos projets à venir ?

Alors, les projets se situent à 2 niveaux :

D’abord, au niveau professionnel, j’essaie d’ajouter d’autres cordes à mon arc. J’ai donc en projet de suivre des formations certifiantes (marketing et commerce)

Ensuite au niveau personnel, où j’ai monté depuis quelques années 2 startups de vente d’habits de bébés et de dames. Malheureusement, il n’était pas toujours facile d’allier vie de famille, vie professionnelle et activité personnelle. J’avais donc tout stoppé mais je m’organise afin de relancer ces 2 activités qui me tiennent à cœur.

– Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

Les 2 faits marquants qui ont changé ma vie sont les venues au monde de mes 2 enfants. Aujourd’hui, je sais que j’ai obligation de réussir pour qu’ils soient fiers de moi et suivent mes exemples d’abnégation de courage.

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Il n’y a pas de formule magique pour ça ! Il leur faut cependant, avoir déjà un fort potentiel et croire surtout en elles. Il leur faut également se battre pour atteindre leurs objectifs, sans écraser les autres.

– Votre avis sur la situation de la femme en Côte d’Ivoire

Ici, en Côte d’Ivoire, la femme a un très bon positionnement. On voit de plus en plus de femmes qui s’affirment par leur talent et leur engagement. Plusieurs d’entre elles, sont même des leaders politiques, des ministres ou des cheffes d’entreprise et cela, encourage vraiment.

– Votre avis sur le site ?

Je l’ai découvert récemment. Et je le trouve bien. Le contenu choisi est toujours très intéressant.

– Dernier mot ?

Je voudrais remercier l’équipe de Le Monde Féminin qui m’a choisi pour l’interview de ce mois. Je vous souhaite plein succès.

À vous, femmes d’ici et d’ailleurs, croyez en vous, en vos rêves et donnez-vous les moyens pour les réaliser et les dépasser. D’autres l’ont fait avant vous, cela est possible.

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Mars 2022

 

 

scroll to top