Close

Joyce Banda

Joyce Banda

Au Malawi, la vice-présidente Joyce Banda est devenue présidente le 7 avril 2012, à la suite de la mort soudaine du président Bingu wa Mutharika. Elle a dirigé le pays jusqu’au 31 mai 2014, après avoir échoué à la présidentielle face à Peter Mutharika, frère cadet du défunt président.

Fervente militante des droits des femmes, elle est la fondatrice de plusieurs associations féminines, dont l’Association Nationale des Femmes d’Affaires (NABW). Son succès l’a incitée à aider d’autres femmes à atteindre leur indépendance financière et à briser les cycles de violence et de pauvreté. En 2014, Forbes l’a désignée 40e femme la plus puissante du monde et la femme la plus puissante d’Afrique. Au plan économique, Mme Banda a relevé plus d’un défi, notamment en lançant, dès les premiers jours de sa présidence, une offensive diplomatique pour rétablir les relations internationales du Malawi, qui avaient été considérablement détériorées sous l’administration Mutharika. En 2012, elle a par ailleurs réduit son salaire de 30% dans le cadre de mesures d’austérité.

scroll to top