PortraitsPolitique

Marie Madoé Sivomey

Pack Lmf Pack Basic

Marie Madoé Sivomey : Pionnière de la Politique au Togo

Enfance et Formation : Une Fondation Solide

Née le 3 juillet 1923 à Aného, une ville empreinte de spiritualité située dans la région maritime du Togo, Marie Madoé Sivomey, née Gbikpi, grandit dans une famille chrétienne. Elle poursuit ses études primaires à Aného avant de rejoindre Porto-Novo, au Bénin voisin, pour poursuivre son éducation. Son parcours éducatif la mène ensuite au Cours complémentaire de Lomé, où elle acquiert les bases d’une éducation solide qui la préparera aux défis à venir.

Début de Carrière : Engagement et Détermination

Dès 1940, Marie Madoé s’engage dans le monde du travail au sein de l’administration coloniale française. Pendant son service de cinq ans au Service des Finances, elle démontre sa compétence et son dévouement. Son passage au sein de l’Afrique occidentale française (AOF) marque le début d’une carrière remarquable, avec des postes au sein de la direction des finances et du Service des contributions directes de Bobo-Dioulasso. Son retour définitif au Togo en 1960, année de l’indépendance du pays, la place au cœur de l’action, contribuant au développement de son pays nouvellement libéré. Elle occupe plusieurs postes clés, notamment en tant que Secrétaire d’administration en chef et plus tard comme Directrice des Affaires sociales.

Engagement Politique : Une Voix pour la Communauté

Marie Madoé Sivomey ne se contente pas de mener une carrière remarquable dans la fonction publique ; elle s’engage également dans la politique et la diplomatie. En 1961, elle devient la première Togolaise à siéger à une session de l’Assemblée générale des Nations Unies, représentant ainsi fièrement son pays sur la scène internationale. Sa participation à divers colloques et congrès nationaux et internationaux renforce son rôle en tant que leader et voix pour le Togo.

Lire aussi :   Bouchra Khnafou

Maire de Lomé : Une Femme à la Tête de l’Administration

Dans un contexte politique tumultueux marqué par un coup d’État militaire en janvier 1967 et la montée au pouvoir de Gnassingbé Eyadema, Marie Madoé Sivomey émerge comme une figure de premier plan. Le 24 juillet 1967, elle est désignée pour devenir la première femme maire du Togo et prend la tête de la mairie de Lomé. Son expérience et son engagement en font un choix naturel pour diriger la capitale du pays. Elle occupe ce poste jusqu’au 17 mai 1974, laissant derrière elle un héritage de leadership et de service dévoué à sa communauté.

Décès : La Fin d’une Vie de Service

Marie Madoé Sivomey s’éteint le 15 septembre 2008 à l’âge de 87 ans, laissant derrière elle un héritage remarquable de service public, de leadership et d’engagement en faveur de son pays et de sa communauté. Sa vie et son travail restent une source d’inspiration pour les générations futures, témoignant de la force et de la détermination d’une femme qui a surmonté les obstacles pour devenir une pionnière de la politique togolaise.

Pack Lmf

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page