Les femmes d'AfriqueInterviews

Ndeye Soukeynatou Diop

Pack Lmf Pack Basic

1- Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Bonjour, je m’appelle Ndeye Soukeynatou Diop. Je suis née le 22 octobre 1983 à Dakar. J’ai une Maîtrise en Littérature Africaine et un Master 2 en Réalisation Documentaire de Création de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. J’ai fait l’Ecole Normale Supérieure (FASTEF). Je suis devenue ainsi enseignante et réalisatrice.
Partisane de l’éducation numérique et de l’éducation environnementale j’ai fait beaucoup de formation en ligne. Je suis référente numérique pour l’école publique sénégalaise.

2- Et votre vie professionnelle

Je travaille depuis 2012 pour la Fonction Publique en tant qu’enseignante au lycée et depuis 2020 comme référente numérique. En parallèle, je suis dans l’écriture et la réalisation de films documentaires : j’ai fait un court métrage “Une journée avec Moussa” ; je viens de terminer un long métrage “Lebou”.

3- Et pourquoi ce secteur d’activité

Je trouve que le monde réel est à raconter. Le cinéma documentaire est pour moi un moyen de défendre la cause des communautés et des sociétés face aux grands bouleversements du monde (comme le changement climatique), de partager sa vision, ses objectifs et ses convictions politiques.
Quant au numérique, je trouve qu’il facilite le quotidien des travailleurs et des apprenants et qu’il faut tout faire pour tout le monde puisse y avoir accès.

4– Quels sont vos projets à venir ?

Je souhaite continuer à faire des films documentaires. Avec l’Association “Taxawu Rufisque” (Être aux services de Rufisque), on a un projet de rendre fonctionnelles toutes les salles informatiques des écoles du Département dans le but de permettre à tous les enseignants et élèves de se familiariser avec le numérique et d’en faire un moyen d’apprentissage.

Lire aussi :   Alia Chergui

5- Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

J’ai connu des moments difficiles (divorce, longue maladie, doutes…). Mais je suis toujours là… Je regarde devant moi… J’ai aussi fait des rencontres merveilleuses.

6– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Pour réussir dans la vie, il ne faut pas se construire des obstacles devant soi : le mariage, la grossesse, l’allaitement, un divorce, une maladie…, rien ne doit nous arrêter. Il est également impératif de se former. Cherchez l’indépendance financière, car elle fait partie des choses qui permettent à une femme de tenir et de se relever quand son monde s’écroule.

7- Votre avis sur la situation de la femme

De manière latente ou apparente, la société sénégalaise est tenue par les femmes (dans les quartiers, les marchés…). Bien qu’il existe encore des injustices envers elles, les femmes ont aujourd’hui la possibilité de choisir et de se construire la vie professionnelle qu’elles souhaitent.

8– Votre avis sur le site ?

Inspirant et motivant.

9– Dernier mot ?

Merci de donner la parole aux femmes.

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Janvier 2023

Pack Lmf

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page