Close

Guynaelle Igambas

Guynaelle Igambas

Guynaelle Igambas

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités ?

Guynaelle Igambas, j’ai 20 ans, étudiante en cycle licence de communication au Rwanda et passionnée d’esthétique.

– Et pourquoi ce secteur d’activité

J’ai choisi la communication car elle est au cœur des échanges qui caractérisent l’ère de la mondialisation. Elle permet une meilleure connaissance et une meilleure compréhension entre les individus et maintient les liens sociaux. Ce qui m’y plaît est la multitude de choses possibles d’exécuter grâce à elle. Échanger, être en contact, s’exprimer, partager nos émotions. Et dans beaucoup de cas, elle nous aide à y voir plus clair.

– Quels sont vos projets à venir ?

J’ai comme projet de devenir un jour chargée de communication et si possible d’ouvrir un salon d’esthétique.

– Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

L’événement qui a changé ma vie pour de bon fut le décès de mon papa car il m’a permis de grandir et également d’appréhender la vie d’une autre manière.

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Je conseille à toutes les femmes qui veulent réussir d’être battantes, de ne pas se laisser marcher dessus, toujours développer un secteur de revenus hormis leurs métiers et de méditer jour et nuit afin d’agir fidèlement selon la parole de Dieu et c’est alors qu’elles auront du succès dans leurs entreprises.

– Votre avis sur la situation de la femme au Gabon

Actuellement, la femme gabonaise se démarque et a compris qu’elle doit entreprendre et se battre. Elle est émancipée et occupe des postes à responsabilité et concourt aussi bien au développement du pays.

– Votre avis sur le site ?

Je pense que c’est un site constructif car il donnera la possibilité à plusieurs femmes de se lancer dans leurs rêves et d’avoir confiance en elles.

– Dernier mot ?

Merci encore de nous accorder un moment de parole.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

0 Comments
scroll to top