Close

Sandratra RANJARISON

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Je suis Sandratra RANJARISON, je suis originaire de Madagascar. Je travaille dans le secteur du digital, plus précisément je suis Sourcing & Campus Officer au sein d’un cabinet d’architecture numérique.

Management des Ressources Humaines de formation, je suis en train de finaliser mon Master II à l’Institut Supérieur de la Communication, des Affaires et du Management (ISCAM Business School). Comme j’ai toujours été dans le domaine du recrutement, j’ai orienté mon mémoire vers la fidélisation des talents IT par le Marketing RH.

– Et votre vie professionnelle

Ma carrière professionnelle a débuté en 2018 par plusieurs stages en RH. Ensuite j’ai travaillé dans le domaine de l’externalisation avant de rejoindre mon entreprise actuelle.

Mon travail actuel consiste à sourcer les talents. J’assure toutes les étapes du recrutement de bout en bout. Je me charge également d’établir la liaison entre Madagascar et le siège. Je suis la représentante du cabinet en terme de partenariats grandes écoles et d’autres évènements RH.

Je participe également aux autres projets RH comme la gestion de talents, le bien-être au travail etc…

Entre temps, je suis décoratrice évènementielle. J’ai créé ma boîte en 2019 et depuis j’essaie de gérer au mieux mes prestations avec mon emploi du temps.

– Et pourquoi ce secteur d’activité

J’ai choisi la gestion des ressources humaines car j’ai toujours aimé les relations humaines. L’idée de valoriser le capital humain a toujours attiré mon attention. Être en contact direct avec les collaborateurs fait de moi un acteur direct au développement de l’entreprise et au développement professionnel des talents que je recrute. C’est la raison pour laquelle je me suis orientée vers le recrutement.

Je suis tombée dans le secteur IT parce que la contribution au développement de mon pays est un sujet qui me tient à cœur. Avec l’arrivée de la pandémie, le marché du digital a connu un essor considérable à Madagascar. C’est un secteur prometteur et c’est aussi un secteur où la fonction des professionnels en RH est devenue stratégiques si auparavant elle n’était que support. La conviction de participer à la transformation digitale de Madagascar m’a poussé donc je me suis lancée.

– Quels sont vos projets à venir ?

Pour les années qui vont venir, je compte bien continuer à travailler dans le secteur IT et contribuer au développement de mon pays. A côté de ma propre ascension professionnelle, j’envisage de renforcer mes compétences et pourquoi pas un doctorat en Science de gestion.

Sur le plan associatif, je voudrai continuer en tant que cheftaine Louveteaux et continuer à me former. C’est une occasion de participer à l’éducation des enfants malgaches via le scoutisme.

– Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

Il y en a plusieurs mais je citerai la naissance de mon fils qui a littéralement changé ma vie. Le rôle de maman a fait de moi la femme persévérante et courageuse que je suis aujourd’hui.

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Il n’y a pas de secret miracle sachant que la définition de la réussite est propre à chacun. J’encourage juste toutes les femmes à rêver et oser passer à l’action. La persévérance est la clé. Il n’y a pas de réussite sans échecs mais comme on le dit « A terre sept fois, debout huit fois. »

– Votre avis sur la situation de la femme au Madagascar

Les femmes malgaches commencent petit à petit à prendre leurs envols. On entend de plus en plus parler des femmes entrepreneures malgaches ou des femmes ministres. Je suis toute aussi fière de constater que les femmes poursuivant des études universitaires sont de plus en plus nombreuses. Je dirai que la situation de la femme à Madagascar s’améliore.

– Votre avis sur le site ?

Très enrichissante ! L’initiative de mettre en avant les femmes du monde entier est à encourager. Les partages d’expériences sont inspirants et motivants.

– Dernier mot ?

Merci beaucoup à « Le monde au féminin » de m’avoir contacté pour cette interview. C’est un plaisir de partager mon parcours avec la communauté. J’espère que ce dernier ait pu inspirer une lectrice.

Je souhaite beaucoup de succès à toutes les femmes du monde entier et à ce projet du monde au féminin.

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Avril 2022

Leave a Reply

Your email address will not be published.

0 Comments
scroll to top