Close

Cedia Ngoma

Cedia Ngoma

Cedia Ngoma

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Bonjour, je suis Cedia Ngoma âgée de 30 ans dans quelques mois, j’en aurais 31 ans précisément le 24 juillet. Community Manager à la chaîne d’information en continu Gabon 24. De 2016 – 2019 j’ai fréquenté à L’Institut National de la Poste, des Technologies de l’Information et de la Communication, en abrégé INPTIC où j’ai obtenu mon Diplôme en Génie informatique option Métiers du Multimédia Internet. Mais avant d’y accéder dans cet institut, j’étais à Université Omar Bongo en abrégé UOB en Littérature Africaine. Je ne vais pas vous cacher je n’étais pas fan des lettres, je voulais absolument avoir mon concours pour rentrer à INPTIC, je voulais faire audiovisuelle pour être scénariste parce que pendant mes heures creuses je ferais du cinéma. 

Pendant ma première année à UOB, j’ai passé le concours d’INPTIC, je savais que je n’allais pas gagner parce que je ne m’étais pas préparée convenablement. Alors je me suis dit l’année prochaine, je vais mieux me préparer et gagner ce concours. Avec plus d’effort et de détermination j’avais finalement eu le concours de INPTIC j’étais heureuse d’intégrer cette école, mais je n’avais plus choisi Audiovisuelle, j’avais décidé de faire du Multimédia Internet parce que cette filière regroupait une variété de débouchés pour qui souhaite exercer un métier à la fois technique et créatif. C’était juste Waouh, toutes ses matières qui mettaient en avant la beauté du digitale. 

Le digital étant vaste d’un coté, je faisais du développement web, réseau, infographie, communication…Etc. il fallait que je me spécialise alors j’ai choisi de me lancer dans l’univers du Community Manager en abrégé CM, et tout commence en 2019 dans une start-up ou j’avais pour mission d’assurer la stratégie digitale, la création de contenu… Ses premiers pas m’ont formé et permis à ne pas définir le CM comme un simple exécutant, d’appréhender le métier, de voir les difficultés que je pouvais rencontrer, de contrôler mes humeurs…Etc. ensuite je participe au concours de la NASA pour avoir une idée d’où est-ce que je peux aller pour relever un challenge, ainsi, le parcours se poursuit avec Gabon 24, aujourd’hui je suis le CM de cette chaîne d’information c’est pour moi un véritable défi que je relève tous les jours.

J’aime bien écouter la musique, elle me détend énormément, elle est pleine d’inspiration, elle m’aide beaucoup dans ce que je fais.

– Et votre vie professionnelle ?

Community Manager au sein de Gabon 24 depuis 2019 mon travail consiste a assurer la présence de la chaîne sur les réseaux sociaux, créer et animer, Rester en veille, Établir le reporting et analyser, Accompagner le développement technique et fonctionnel des plateformes sociales, Animer la communauté et renforcer sa cohésion dans le but de développer les relations avec ses publics – collaborateurs, utilisateurs, clients.

Dans un premier temps, le CM que je suis, élabore la stratégie digitale sur les médias sociaux afin de répondre aux objectifs déterminés en concertation avec les différentes directions concernées. Nous avons du contenu produit par la direction de l’information de Gabon 24, je prends pour exemple les reportages, ce contenu doit être vérifié s’il est passé à l’antenne cela signifie sa validation premièrement, et secondo, il faut vérifier si ce contenu peut parler à la communauté du réseau social choisi. Par la suite, j’effectue un montage vidéo adaptée. Le contenu sur nos différentes plateformes sociales est diversifié par la présence de plusieurs autres contenus créer par la team digitale pour laquelle je fais partie, nous avons des articles de presse disponibles sur notre site internet www.gabon24.tv, et sur Facebook et Instagram, nous pouvons aussi retrouver des quiz, proverbes en langue africaine et en français… Etc, il est très important pour nous de diversifier notre contenu.

Vous devez, vous demandez pourquoi la diversification du contenu ? Je vais vous répondre : qui est le premier à avoir évoqué l’importance de la création de contenu pour le web ?

C’est Bill Gates en 1996 qui énonce de manière prophétique « Content is King ». Pour lui, le contenu est ce qu’il y a de plus essentiel dans une stratégie de communication digitale. Pour conclure cette partie même si j’ai encore beaucoup à dire cette phrase peut aider ceux qui me lirons : une rédaction de contenu maîtrisée et optimisée SEO boots le référencement naturel et permet de renforcer l’image de l’entreprise pour laquelle vous travaillez.

– Et pourquoi le Digital

Maîtriser plusieurs compétences demeure un profil intéressant. Mais être touche-à-tout ne permet pas d’être expert dans tous les domaines. C’est pourquoi de nouveaux métiers du digital sont apparus impliquant des compétences plus précises. En me formant, j’ai appris à aimer ce pourquoi j’ai été formé parce que le digital dans sa globalité fait parti de mon groupe sanguin A comme Ambition de me former encore et encore et pourquoi pas un jour être reconnue comme l’incontournable Miss Numérique. J’ai foi que mon travail parlera ce Langage pour moi. Il faut aussi noter que ce secteur offre de nombreuses opportunités sur le marché du travail et quand il y a l’amour dans chacune de nos actions et que Dieu nous accompagne, il faut bien faire ce que nous savons faire. Pour terminer le numérique est notre avenir. Que ce soit dans le domaine économie ou de l’éducation, il est un facteur indispensable à l’évolution au progrès et à la pérennité de notre société.

– Quels sont vos projets à venir ? 

Mes projets d’avenir sont nombreux, mais je vais vous parler de deux projets brièvement la création de ma web émission de quelques minutes sur TikTok ce projet est ressent, mais c’est le tout premier à réaliser. 

J’ai choisi TikTok parce que les jeunes se déplacent très vite d’une application à une l’autre, mais ils ne savent pas forcément comment en faire bon usage. Peut-être que ce projet va nourrir leur réflexion. C’est l’un des réseaux sociaux en ce moment le plus utilisé par la jeunesse et le projet pourra apporter un plus à cette jeunesse dont je fais partie.

Le second, c’est de créer ma structure de communication digitale, elle viendra en aide aux entrepreneurs, PME, société, particulier. Elle permettra d’accompagner ces personnes dans l’univers du digital…

– Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie 

Étant le dernier enfant de ma mère, j’avais jamais connu le mot effort, c’est dire, je faisais jamais d’effort, c’est lorsque je suis devenue mère d’une fille aujourd’hui qui a 11 ans que tout à changé. Pour les parents, je devais arrêter l’école parce que je n’avais jamais manifesté l’envie, j’ai dit à ma mère que je vais te prouver que je peux. J’étais devenue la meilleure. J’étais devenue l’une des meilleures élèves de tout un établissement, j’ai plus jamais repris une seule classe, et même quand j’ai eu Bac et mon concours de INPTIC ma mère croyait en moi pour une première fois parce qu’elle m’avait jamais montré ses sentiments, et elle m’avait serré dans ses bras. J’ai lu dans ses yeux la fierté d’une mère. J’ai décidé de toujours faire mieux que mes parents et d’être un exemple pour ma fille. 

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Elles doivent d’abord savoir ce qu’elles veulent, une fois cette question posée. Elles doivent écrire leur avenir, il n’y a rien de mieux que d’être indépendante, percevoir son salaire, le fruit de son travail, gagner son argent honnêtement. Il n’y a pas d’âge pour se former, formez-vous. Si tu veux réussir, vas-y, si tu sais faire une activité vas-y. Aujourd’hui vous avez tous les moyens de vous faire connaître, de mettre en avant votre travail, les tutoriels, les réseaux sociaux… Etc comme j’ai toujours coutume de dire, nous devons faire mieux que nos parents nous rendons utile, rendons même les morts fiers de nous.

– Votre avis sur la situation de la femme au Gabon 

Je peux dire qu’il y’ a des progrès accomplis dans la reconnaissance et la mise en œuvre effective des droits des femmes au Gabon.

L’Égalité entre les femmes et les hommes a particulièrement été consacrée par le président de la République avec la mise en place de la Décennie de la Femme Gabonaise en 2015.

Cette marque d’engagement du Chef de l’État envers les citoyennes a engagé les institutions gabonaises dans un travail d’intensification de la promotion et la protection des droits de la femme et de promotion de leur autonomisation.

– Votre avis sur le site ?

J’aime bien le nom le ‘’ Monde au féminin’’. Le contenu est génial, chaque profil peut donner vie, espoir, détermination à une femme en lisant un article.

– Dernier mot ?

Les nouvelles technologies sont bien, mais comme toutes choses il y a des avantages et des inconvénients faites en bon usage. Merci de m’avoir contacté.

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Février 2022

 

scroll to top