Interviews

Nahid HOSNI

Pack Lmf Pack Basic

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Nahid HOSNI, je suis actuellement consultante en développement stratégique des activités et Marketing ; je travaille avec la Fédération Royale Marocaine des Sports des Personnes en Situation de Handicap (FRMSPSH) pour développer le Para-sport au Maroc. Je travaille sur des programmes de développement qui impliquent ses partenaires : the International Paralympic Committee, the Agitos Foundation, l’Association CPISRA entre autres. Parmi les programmes la réalisation de l’Assemblée Générale du Comité Paralympique Africain au Maroc et qui a connu l’élection du nouveau président, la mise en place d’un cours en ligne sur la paralysie cérébrale en sport.

Depuis que j’ai rejoint la FRMSPSH, la Fédération a connu une croissance de 36% en médailles, 28% en athlètes qualifiés, une croissance notable en sensibilisation et en couverture médiatique.

J’ai occupé également le poste de directrice des Opérations et administrative au sein d’une entreprise sous le nom de Revue International aux Etats-Unis pendant plus que 5 ans. Une entreprise active dans le domaine de la lunetterie de luxe.

– Pourquoi ce secteur d’activité ?

Le Para-sport est un sport qui a besoin de développement au Maroc. Quand j’ai rejoint le secteur, les médias et les citoyens ne parlaient pas de ce sport et ne lui donnaient aucune importance. Ce n’est qu’après les Jeux du Championnat du Japon 2021 que les médias ont vraiment commencé à parler du sport. Je parle surtout de la télévision, parce que c’est la télé qui touche un grand nombre de spectateurs.

Je suis intéressée par ce sport dû à l’effort énorme que les athlètes investissent dans l’espoir de réussir. Les athlètes trouvent des difficultés sur tous les niveaux à cause de leur handicap, et malgré ceci ils s’accrochent et s’entrainent pour pouvoir réussir. Ils s’entrainent avec leur propres moyens et difficilement. Comme vous le savez, il faut des équipements adaptés à l’handicap pour pouvoir s’entrainer. Chose qui n’est pas disponible gratuitement au Maroc. J’ai trop appris de ces athlètes et j’apprends toujours.

Lire aussi :   Younouss Djamilah MAGUIRAGA

On a encore un long chemin à faire au Maroc, parce qu’on a besoin de sponsors pour réussir, chose qui n’est pas facile à avoir.

– Quels sont vos projets à venir

Comme j’ai dit, on a encore un long chemin pour le développement de ce Sport au Maroc. On a besoin de contracter des sponsors par exemple, chose qui n’est pas facile.

– Quels sont les moments ou évènements qui ont changé votre vie ?

Durant ma vie, j’ai toujours considéré avoir un nouveau challenge comme étant un changement positif, J’ai eu la chance d’avoir ces challenges multiple fois dans ma vie. A titre d’exemple mon départ aux Etats-Unis a changé beaucoup de choses dans ma vie d’une manière positive. J’ai appris à être plus pragmatique et de ne pas laisser les sentiments gérer mes relations. Ca m’a rendue plus forte. Mon expérience aux Etats-Unis m’a appris aussi de militer pour ceux qui n’ont pas de voix, pour des causes auxquelles je crois.

Mon travail avec la Fédération des Sports pour les Personnes en Situation de Handicap a aussi été un challenge pour moi.

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir?

Il faut persévérer. Rien ne vient facilement. Il faut croire à ce qu’on fait et persévérer. Pour une cause, il faut mobiliser les gens qui y croient, Le plus le nombre des supporters, le plus l’impact des actions aura du poids.

– Votre avis sur la situation de la femme au Maroc

La femme au Maroc a une situation favorable par rapport à certains pays et défavorable par rapport à d’autres. Vu qu’il y’a un taux de pauvreté, d’analphabétisme ou d’illettrisme persistants au Maroc. Pour moi la situation de la femme est toujours liée au taux de pauvreté et d’analphabétisme dans les pays. Tout comme la situation de la femme diffère d’une famille à l’autre selon le niveau de vie. Au Maroc par exemple, la situation de la femme s’empire dans les milieux pauvres ou il y’a un niveau d’éducation bas.

Lire aussi :   Imane Argui

Et par conséquent, deux éléments majeurs influencent la situation des femmes au Maroc : le niveau d’éducation et le niveau de vie.

– Votre avis sur le site

Le site web : lemondefeminin.com est un site intéressant qui donne accès aux femmes à s’exprimer, c’est un site 100% féminin qui encourage l’autonomisation des femmes au Maroc et qui discute leurs vécus, et leur lutte pour transmettre leurs messages dans la vie, ou tout simplement leurs philosophies dans la vie. J’encourage ce site et les sites similaires.

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Octobre 2022
Pack Lmf

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page